fbpx
jeudi 5 décembre 2019
A VOIR

|

Jour J pour les All In One

Publié le

Publié le 08/08/2017 à 9:58 - Mise à jour le 08/08/2017 à 9:58
Lecture 2 minutes

Malgré la fatigue et les nombreuses blessures engendrées par les répétitions, le crew tahitien garde le moral et espère faire bonne figure sur la scène de Phoenix. La chorégraphie qu’ils comptent présenter au jury est un mix de divers styles de danse avec quelques clins d’œil au fenua et quelques pas empruntés au ori tahiti comme le farapu.

S’ils redoutent particulièrement les crew australien, néo-zélandais et coréen, il en est un avec lequel il vont devoir composer: le jury, qui, selon leurs dires, “est très exigeant et sévère”, mais, relativisent-ils, “C’est normal, c’est une compétition mondiale.”

S’ils ont peu de repos entre les répétitions, ils le passent à se soigner mutuellement, entorses et autres traumas, se détendre les muscles mis à contribution dans la piscine de l’hôtel où ils sont logés, puis manger et prier. “On pourra se reposer après la compète”.
Quant à l’ambiance, elle est “super, ce n’est qu’échanges, partage et amour ! On s’entraide, on se motive, on s’encourage”

Preuve, s’il en est besoin, que All In One est bien une famille : le danseur Max, récemment arrivé dans le crew pour remplacer au pied levé l’un des membres blessés, affirme que son intégration, “s’est faite de manière naturelle, les All In One intègrent et appliquent les cinq valeurs du hip hop à la lettre (love, peace, unity and having fun). J’ai été intégré, aidé, soutenu et encouragé par chacun des membres de l’équipe.”

Lui qui se déclare “impressionné par leur amour de la danse, leur partage, leur effort et leur volonté de fer” estime avoir beaucoup appris et progressé à leur contact, notamment grâce à Manava Akau, le leader, “qui est un homme vraiment passionné ,volontaire, avec de la créativité et qui sait s’occuper de ses danseurs.”

Une vraie famille avec le même objectif : installer Tahiti sur la scène mondiale du Hip Hop et rendre le fenua fier d’eux.
 

Rédaction Web

Fruits et légumes : la guerre des marges

Les maraîchers du fenua tirent la sonnette d’alarme. Le 15 février de cette année, sans concertation avec les producteurs, le gouvernement retire tous les fruits et légumes de la liste des PPN et des PGC, à la demande de la fédération générale du commerce. Chaque commerçant devient donc libre de fixer ses prix. Deux syndicats agricoles demandent au gouvernement des marges réglementées pour sauver l’agriculture locale.

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Ballon d’Or 2019 : Messi sacré pour la 6e...

Un nouveau sacre historique, synonyme de record absolu: l'Argentin Lionel Messi a remporté le sixième Ballon d'Or de sa riche carrière, lundi lors d'une cérémonie à Paris, où l'Américaine Megan Rapinoe a décroché la plus prestigieuse distinction individuelle dans le football chez les dames.

Préavis de grève à la Brasserie du Pacifique

Pas d’école demain pour les élèves du secteur public. Formellement opposés à la réforme des retraites, les fonctionnaires d’État emmenés par l’Unsa vont porter leur revendication demain au haussariat. Solidaires, les surveillants scolaires se joignent à eux. Preuve que le climat social se dégrade, la confédération des syndicats indépendants de Polynésie (CSIP) a également déposé un préavis de grève à la Brasserie du Pacifique.

“Noera i Paea” du 7 au 28 décembre

À l’occasion des fêtes de fin d’année, la commune organise plusieurs événements à l’attention de la population, et notamment des habitants issus des quartiers prioritaires de Paea.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X