dimanche 15 septembre 2019
A VOIR

|

Joachim Garraud espère dénicher des talents polynésiens

Publié le

Publié le 28/01/2019 à 10:23 - Mise à jour le 28/01/2019 à 10:23
Lecture 2 minutes

Vous étiez déjà venu à Tahiti en 2016. Comment s’est passée cette expérience avec le public polynésien ?
“C’était une super expérience pour moi. C’était la première fois que je venais en Polynésie. J’ai été séduit par le public polynésien. Les gens étaient à fond, ils étaient gentils. En plus ils adorent faire la fête et moi aussi ! je garde un très très bon souvenir de ma première expérience à Tahiti. C’est pour ça que j’ai hâte de revenir pour la revanche. Je suis très excité de revenir”

Que nous réservez-vous pour ce nouveau rendez-vous ?
“J’ai réservé quelques surprises pour que le show soit différent de la première fois. Je ne peux pas trop en parler puisque justement ce sont des surprises. Mais sachez qu’on ramène des petits cadeaux pour le public, quelque chose qui est lié à l’univers des space invadors. Je ne peux pas en dire plus. La surprise ce sera le 1er février en live à Papeete !”

Vous venez de créer votre propre label UndGrdMusic. Quelle est l’idée ?
“L’idée pour ce label UndGrd c’est d’essayer de dénicher des nouveaux talents, de donner la chance aux nouveaux producteurs, à la jeune génération, de leur donner un coup de main, en leur donnant une exposition médiatique plus importante (…) les mettre sur scène, les emmener sur mon festival à Paris… Et puis c’est aussi l’idée d’avoir un label sur lequel on peut produire de la musique juste pour le plaisir de faire du son et pas forcément faire des titres qui passent à la radio, plus des titres dédiés à l’univers du clubing, dédiés à faire danser les gens.”

Pensez-vous dénicher de nouveaux talents en Polynésie ?
“Je reste 3 ou 4 jours donc c’est assez court, mais j’espère bien que des jeunes polynésiens et polynésiennes m’apportent des productions qu’ils ont faites, des gens qui font du son et que ça me donne l’occasion de collaborer encore plus proche avec des gens de Tahiti et de Polynésie.”

M.D-M

PRATIQUE 

Monster Energy Showcase by Joachim Garraud
Vendredi 1er février
De 21h à 3h
Avec Dj Dreamer, Kenzo, Tommy Dricker et Dj Esteban.b

Tarifs : 
3000 Fcfp en prévente
3500 Fcfp sur place
6000 Fcfp pour les VIP
Attention les places sont très très limitées !  
 
Billetterie : Agence Synergence Communication / ISTORE CARREFOUR PLAZA/ SMART STORE Centre Vaima. 

 

 

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Puunui : trop de maisons, pas assez d’eau

Sur les hauteurs de Puunui, la pression de l’eau ne cesse de diminuer. En plus de la sécheresse, depuis 18 ans, le nombre d’habitations implantées sur ce domaine agricole, a explosé.

Un dernier hommage au brigadier Loïc Ly Sao

Vive émotion ce matin au commissariat de Papeete. L’ensemble du personnel de la DSP s’est réuni pour un dernier au-revoir à Loïc Ly Sao, leur collègue décédé dans un accident de VTT, dimanche dernier au Pic Vert.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV