samedi 16 janvier 2021
A VOIR

|

J-3 avant la coupe du monde de Ori Tahiti

Publié le

Publié le 06/04/2016 à 9:11 - Mise à jour le 06/04/2016 à 9:11
Lecture < 1 min.

La première coupe du monde de Ori Tahiti se peaufine. Mercredi soir, organisateurs, danseurs et musiciens se sont donné rendez-vous sur la scène de To’ata pour une unique répétition. 
Parmi les candidats, des filles et des garçons. La plupart sont étrangers et viennent du Japon, du Mexique ou encore des États-Unis. 
Au son des toere, Matani Kainuku, le mettre d’oeuvre de cet événement a mené la cadence. Les compétiteurs ont répété leur ordre de passage, le otea (thème libre) et le aparima (thème imposé) qu’ils devront danser par couple de deux.

Pour ce tout nouvel événement, les candidats polynésiens ont été peu nombreux à se présenter. Sur les trois danseuses polynésiennes initialement inscrites, seules deux d’entres-elles étaient présentes mercredi soir. 
Grande thématique de ce concours international : la place de la langue tahitienne dans la danse. 

Lors de la compétition, la présidente du jury, Makau Foster sera entourée de 7 professionnels. Ils devront évaluer la capacité du candidat à interpréter  un thème avec émotion. Des intermèdes seront également réalisés par Mevina et ses musiciens et par la troupe Hei Tahiti.  

Rédaction web (interviews : Esther Parau Cordette)

 

Matani Kainuku, Président de l’assocation Nonahere

infos coronavirus