fbpx
jeudi 21 novembre 2019
A VOIR

|

Inscription des Marquises à l’Unesco : la deuxième étape en cours

Publié le

La Polynésie française poursuit son processus d’inscription des îles Marquises au patrimoine mondial de l’humanité. Sur les trois étapes nécessaires à la constitution du dossier de candidature, l'étape 2 est en cours.

Publié le 30/10/2019 à 15:13 - Mise à jour le 30/10/2019 à 15:17
Lecture 3 minutes

La Polynésie française poursuit son processus d’inscription des îles Marquises au patrimoine mondial de l’humanité. Sur les trois étapes nécessaires à la constitution du dossier de candidature, l'étape 2 est en cours.

Avant d’obtenir l’inscription sur la liste de l’Unesco, reconnaissance internationale, à minima trois auditions nationales devant le Comité national des biens français du patrimoine mondial (CNBFPM) sont obligatoires. Cela correspond aux trois étapes nécessaires à la constitution d’un dossier de candidature, suite à quoi une décision prise par le Président de la République française vient acter le dossier porté par la France à l’Unesco. Seul le CNBFPM, valide, ou non, le passage d’une étape à l’autre, un dossier pouvant rester plusieurs années à une même étape.

L’étape 1 a été validée en avril 2018. Le 10 avril 2018, la Polynésie française a, en effet, présenté aux membres du CNBFPM la première étape de la procédure d’évaluation. L’objectif de cette première audition était de présenter aux membres du Comité l’état d’avancement des réflexions ainsi que la pertinence des fondamentaux de la candidature en particulier la valeur universelle exceptionnelle (VUE) potentielle, le choix et la description des critères pour lesquels l’inscription est proposée ainsi que l’analyse comparative avec d’autres biens à l’échelle mondiale. Les membres du Comité ont reconnu la qualité du travail réalisé et ont validé les grands principes du projet de VUE ainsi que le choix des critères.

Lire aussi > Marquises au patrimoine de l’Unesco : une mission en Polynésie avant la fin de l’année

L’étape 2 est en cours. L’avis favorable autorise la Polynésie française à entreprendre l’étape 2 dans laquelle elle s’est engagée depuis mars 2019 en confiant la réalisation du dossier à un assistant à maîtrise d’ouvrage (AMO) appuyé techniquement par les Directions de la culture et du patrimoine (DCP) et de l’environnement (DIREN). Cette deuxième étape, au-delà de répondre aux différentes recommandations formulées par le CNBFPM lors de la première audition et en particulier la nécessité d’approfondir le lien entre la nature et la culture, doit produire une démonstration convaincante des potentialités reconnues lors de la première étape.

L’objectif est de présenter le dossier dit “étape 2” entre avril et juin 2020. Pour ce faire, trois missions de terrain seront prévues suivi d’une mission de présentation face aux membres du CNBFPM à Paris. Si le CNBFPM valide l’étape 2, la suite du dossier correspondra à l’élaboration et la présentation d’un plan de gestion visant à assurer et garantir la conservation, la mise en valeur et la gestion du bien proposé à l’inscription sur la liste de l’UNESCO.

Un plan, ou système de gestion, devra être développé afin d’assurer la protection la plus efficace du bien proposé, et ce en concertation étroite avec la population locale et en faveur des générations actuelles et futures. Un travail important de sensibilisation et de concertation avec les populations locales sera ainsi mené dans ce cadre.

Les autres sujets dans le compte-rendu du Conseil des ministres :
Travaux d’aménagement et d’acquisition de matériel : subventions d’investissement à TNTV
Trois projets d’investissement d’entreprises soutenus par le Pays
Le Pays soutient l’industrie manufacturière locale
Acceptation de la démission de Gwénaëlle Nouet en qualité de rapporteur général de l’Autorité polynésienne de la concurrence
Ouverture au public du parc de stationnement de TNAD à partir de décembre
Régime fiscal et douanier applicable aux entreprises régies par le Code des mines
Loi du Pays sur la promotion et la protection de l’emploi local transmise en partie à une seconde lecture de l’Assemblée de la Polynésie française
Fréquentation touristique en hausse de 8,7% au mois d’août
Subvention à la CCISM pour une formation des guides de croisière
Code des mines et des activités extractives
Construction d’un atelier pédagogique : subvention à l’établissement public d’enseignement et de formation professionnels agricoles (EPEFPA)
Soutien aux associations oeuvrant dans le domaine de la culture et de l’environnement
Projet de loi du Pays relatif à l’organisation sanitaire de la Polynésie française
Réglementation du transport de passagers debout pour les services de transport public routier régulier de personnes en Polynésie française

Des séjours thérapeutiques pour jeunes en difficulté

Depuis trois ans, le nombre de délits commis par des mineurs au fenua est en baisse. Afin de lutter contre la récidive, les adolescents sont pris en charge par la direction territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse. Celle-ci agit sur trois leviers : la famille, l’insertion et la santé. Sur ce dernier volet, trois séjours thérapeutiques ont été organisés cette année. Le dernier vient de se terminer à la Presqu’île.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Bataille d’experts au procès du crash d’Air Moorea

Au procès du crash d’Air Moorea, c’est une bataille d’experts qui s’est tenue aujourd’hui devant la cour d’appel. La défense a fait citer deux témoins, spécialistes en aéronautique, selon lesquels ce n’est pas la rupture du câble de gouverne de l’avion qui a causé l’accident. Des conclusions peu crédibles pour la partie civile qui met en doute l’objectivité de ces témoins.

Une enquête sur la santé de la population est...

Pendant 6 mois, Arthur Seguret, comme cinq autres infirmiers recrutés pour cette enquête sur les maladies non transmissibles, sillonnera les quartiers de...

José Laibe, un fou du volant

Depuis 2011, José Laibe représente la ligue de Polynésie dans les courses de rallye. Il y a quelques semaines, le pilote a participé à plusieurs courses den Lorraine dont la finale de la coupe de France qui réunit les meilleurs pilotes de l’hexagone. Au volant de sa 206, il pointe à la 77ème place au scratch sur 203 partants et une 7ème place de sa classe.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X