lundi 19 avril 2021
A VOIR

|

Ia Ora Na Tahiti partage son patrimoine culturel jusqu’à jeudi

Publié le

ACTIVITÉS – La troupe de danse Ia Ora Na Tahiti organise depuis lundi, et jusqu’à jeudi, des matinées découvertes de la culture polynésienne dans les jardins de la Maison pour tous de Papara. Elle y propose plusieurs ateliers autour de l’artisanat et de la musique traditionnelle.

Publié le 16/04/2019 à 15:18 - Mise à jour le 18/06/2019 à 14:14
Lecture < 1 min.

ACTIVITÉS – La troupe de danse Ia Ora Na Tahiti organise depuis lundi, et jusqu’à jeudi, des matinées découvertes de la culture polynésienne dans les jardins de la Maison pour tous de Papara. Elle y propose plusieurs ateliers autour de l’artisanat et de la musique traditionnelle.

Valoriser le patrimoine culturel acquis, c’est une première pour la troupe Ia Ora Na Tahiti. Depuis lundi et jusqu’à jeudi à la Maison pour tous de Papara, ses membres animent des ateliers, comme lundi celui de la préparation traditionnelle du mono’i.

« Quand on mélange le coco, c’est un petit peu répugnant, explique le petit Ueva, qui faisait lundi partie de la dizaine de participants. Mais quand on mélange bien, c’est bien à toucher. »

« C’est super intéressant, confie de son côté Yare, un touriste finlandais, et ça l’est encore plus de voir que les jeunes s’intéressent à leur patrimoine culturel. »

Les ateliers sont ouverts seulement en matinée et il faut être âgé de 8 ans au minimum pour y participer. Les inscriptions se font sur place à partir de 8 h 30, pour donner la chance à tout le monde de pouvoir en profiter et en apprendre d’avantages sur différents thèmes.

« Et à la fin de chaque activité, les personnes partiront avec quelque chose de fini, fait par eux, explique Eva Grouazel, de l’association Ia Ora Na Tahiti. Mercredi nous aurons le thème du ‘auti avec tout ce qui est tressage et costume, avec aussi un atelier de percussions et de danse. Jeudi nous terminerons par les fleurs avec lesquelles on fera de la confection de couronnes. »

Pour accéder aux activités, il vous en coûtera 3000 Fcfp. Des fonds qui serviront à financer un projet de déplacement à l’étranger de ce groupe de danses.

infos coronavirus