jeudi 5 août 2021
A VOIR

|

” Histoires d’Océanie ” propose de (re)découvrir le film Hawaii

Publié le

Publié le 11/04/2018 à 13:44 - Mise à jour le 15/06/2019 à 3:11
Lecture 2 minutes

L’évènement Histoires d’Océanie met à l’honneur un film faisant partie de l’histoire de la cinématographie du Pacifique. Documentaires ou fictions, ces chefs d’oeuvre qui ont marqué l’histoire du cinéma sont proposés au public deux à trois fois par an.
 
Pour sa troisième édition, le film « Hawaii » réalisé par George Roy Hill en 1966 sera à l’écran le 18 avril. Le film est une adaptation du roman de James Michener.
 
Citons la présence de la tahitienne Jocelyne Lagarde, interprète du rôle de la reine Malama Kanokoa. Elle a obtenu une nomination aux Oscars en tant que meilleure actrice pour un second rôle et a remporté le Golden Globe dans la même catégorie en 1967.

Mahinatea Flohr

SYNOPSIS
L’histoire se déroule au XIXème siècle, le jeune prince de Hawaii Keoki Kanakoa souhaite que le peuple hawaiien soit converti au christianisme et fait appel à l’école Yale Divinity. Il nourrit le désir de devenir lui-même un missionnaire chrétien, ce qui le mènerait à renoncer au trône et l’empêcherait d’épouser Noelani, sa promise qui est aussi sa soeur, selon la tradition. En effet, les membres d’une même famille dirigeante devaient se marier entre eux afin de perpétuer la pureté du sang royal.
 
Parmi les missionnaires le jeune pasteur Abner et sa femme Jerusha, fervents porte-paroles de l’église, découvrent avec consternation à leur arrivée à Hawaii de jeunes filles nues nageant à leur rencontre, des monuments dédiés aux dieux traditionnels et cette consanguinité dans les unions. De nombreuses embûches se mettront sur le chemin d’Abner et ses confrères, obstinés dans leur tâche de convertir les indigènes au christianisme. Les Hawaiiens, quant à eux, sont déchirés entre leurs traditions et les paroles de ces étrangers venus les convaincre qu’un seul Dieu existe.
 
C’est à ce dilemme que Keoki sera confronté et le choix qu’il fera aura un impact sur son peuple tout entier…

PRATIQUE
18 avril à 18h30 au Petit Théâtre de la Maison de Culture
Entrée libre

infos coronavirus