A VOIR

|

Hip Hop Tahiti Fest : soirées réussies malgré une organisation mise à mal

Publié le

La première édition du Hip Hop tahiti Fest s’est achevée vendredi avec la troisième et dernière soirée de show, et la prestation du parrain de l’évènement, l’artiste Demi-Portion. Si le public était venu en petit nombre, il n’a pas été déçu ! Gros hic toutefois du côté de l’organisation, puisque l’évènement a bien failli être annulé à la dernière minute.

Publié le 03/12/2022 à 16:24 - Mise à jour le 03/12/2022 à 16:26
Lecture < 1 min.

La première édition du Hip Hop tahiti Fest s’est achevée vendredi avec la troisième et dernière soirée de show, et la prestation du parrain de l’évènement, l’artiste Demi-Portion. Si le public était venu en petit nombre, il n’a pas été déçu ! Gros hic toutefois du côté de l’organisation, puisque l’évènement a bien failli être annulé à la dernière minute.

Toutes les disciplines du hip hop ont été mise à l’honneur vendredi soir à Papeete. Une belle manière de mettre en lumière ce mouvement artistique qui a ses adeptes au fenua.

“Pour cette première édition du Hip Hop Tahiti Fest, on a été quand même assez satisfaits, déclare Christophe Longelin, organisateur du Hip Hop Tahiti Fest. Parce que premièrement sur les trois événements, on a réuni 3 générations. On a pu voir aussi bien des jeunes, que des moins jeunes et même des grands parents. Ça fait plaisir de voir que le hip hop, malgré tant d’années dans l’ombre de la scène, le fait de le mettre au goût du jour, que des gens soient là, qu’ils répondent présents.”

Une première édition qui a toutefois été mise en péril. Si l’organisateur a respecté la procédure imposée, le port autonome, qui avait accordé son feu vert verbalement, n’a officialisé l’autorisation que quelques instants avant l’événement.

“On a fait monter toute la scène, et à 15 heures il a fallu tout démonter puisqu’on n’avait pas apparemment l’autorisation de faire notre événement. (…) On voulait quand même aller jusqu’au bout donc on a décidé de rester en format beaucoup plus réduit. Et 20 minutes avant l’événement, je reçois un mail de l’administration me confirmant que j’avais l’autorisation de faire mon événement. Donc voilà je trouve ça dommage que l’on ait reçu l’info 20 minutes avant.”

Conséquence : les recettes attendues ont été moindres. Malgré nos tentatives de contact ce samedi, personne de l’administration portuaire n’a répondu. Une situation qui laisse perplexe l’organisateur qui souhaite dynamiser Papeete avec ses événements.