A VOIR

|

Heremoana Maamaatuaiahutapu en visite à la Cité internationale des arts de Paris

Publié le

En visite à Paris, le ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, a rencontré la directrice de la Cité internationale des arts, Bénédicte Alliot, et ses équipes pour faire un bilan sur le séjour en résidence des quatre artistes polynésiennes accueillies à Paris : l’auteure Titaua Peu, et les artistes plasticiennes Tevaite, Leia Chang Soi et Patricia Bonnet.

Publié le 20/10/2022 à 11:45 - Mise à jour le 20/10/2022 à 11:45
Lecture 2 minutes

En visite à Paris, le ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, a rencontré la directrice de la Cité internationale des arts, Bénédicte Alliot, et ses équipes pour faire un bilan sur le séjour en résidence des quatre artistes polynésiennes accueillies à Paris : l’auteure Titaua Peu, et les artistes plasticiennes Tevaite, Leia Chang Soi et Patricia Bonnet.

Bénédicte Alliot a exprimé au ministre sa satisfaction d’accueillir les quatre artistes polynésiennes, dont la diversité des pratiques est un atout et qui ont su s’intégrer avec brio au sein de cette communauté artistique.

Le succès rencontré lors de la première opération, laquelle avait permis à Taina Calissi, Abuze, Tahe et Tafe d’intégrer la Cité, a poussé le Pays et l’État a réitéré l’expérience dans le but de promouvoir l’art polynésien au-delà de Tahiti. Sur le même principe de sélection, quatre artistes polynésiennes se sont envolées pour Paris en aout dernier. L’auteure Titaua Peu peut ainsi se consacrer à ses recherches pour la préparation de son 3ème roman, et les trois plasticiennes, quant à elles, poursuivent leurs recherches personnelles dans leur domaine respectif. Elles ont l’opportunité également de s’essayer à de nouvelles techniques, comme la sérigraphie.

Véritable tremplin, la Cité des arts facilite, pour les artistes en résidence, les visites d’expositions et d’événements culturels, ainsi que les prises de contact avec les galeries et personnalités de l’art, ce dont, ont su pleinement profiter les quatre artistes polynésiennes.

Heremoana Maamaatuaiahutapu s’est longuement entretenu avec les artistes du fenua, et a pu visiter leurs ateliers. Cette visite fut aussi l’occasion de découvrir leurs travaux et les œuvres qu’elles préparent pour leur exposition collective qui se déroulera à la Délégation de la Polynésie à Paris, puis se prolongera à la Cité des arts de Paris en novembre. Cet événement viendra clôturer cette expérience enrichissante pour les quatre artistes, qui ont exprimé au ministre de la Culture leur grande satisfaction d’avoir pu être sélectionnées pour ce programme.