lundi 21 juin 2021
A VOIR

|

Heiva Taure’a : les Tuamotu s’illustrent pour la première soirée

Publié le

Publié le 08/03/2019 à 16:24 - Mise à jour le 08/03/2019 à 16:24
Lecture 2 minutes

500 collégiens occupent la scène de To’ata tout au long du week-end pour la seconde édition du Heiva Taure’a, un concours de danses et de percussions traditionnelles entre élèves du second degré. Lors de la première soirée qui avait lieu hier soir, les Tuamotu étaient représentés par les collèges de Makemo et Hao. 6 collèges s’affrontaient dont celui de Rurutu et deux des Tuamotu. Un spectacle au cours duquel ils se sont totalement investis.

« On a des mini Heiva là ! (…) Il y a beaucoup d’investissement, et de l’amour aussi, de la passion. Ils arrivent à nous transmettre tout ça. (…) Le but premier était véritablement d’utiliser le levier de la culture pour permettre aux enfants de se raccrocher aux enseignements scolaires, et de lutter contre le décrochage scolaire et l’absentéisme » explique Hinatea Ahnne, directrice de la Maison de la Culture.

Les élèves de Makemo se sont penchés sur la légende de l’île de Miti’ura. « C’était bien, je n’ai pas eu de trac. J’étais content. J’ai voulu montrer aux gens qui sont venus ce soir ce que les Paumotu savent faire », confie Giorgio Tuhei-Tefaaora, en classe de 6e au collège de Hao.

Pour leur première participation, ceux de Hao n’ont pas choisi une légende de Hao car ils ne sont pas tous originaires de l’île. Ils proviennent de 17 atolls environnants. Ils ont donc cherché un thème qui les fédère, et ont retenu celui de Mokorea. Il y est question du monde de Ao -les hommes, et le monde de Po, celui des Mokorea, qui vivent dans les profondeurs de l’océan.

« Il faut se lâcher, se donner à fond pour gagner ce concours. On vient de loin quand même. Ce n’est pas facile pour nous de venir ici. Il y a des horaires d’avion à respecter, des petits à gérer… » explique Pauanui Makino, élève de 4e au collège de Hao, et qui est très fière d’avoir dansé.

Ce samedi soir, place aux élèves de la Presqu’île, des Raromatai et de Nuku Hiva. La remise des prix aura lieu demain.
 

Rédaction web avec Laure Philiber

infos coronavirus