Heiva Ta’upiti ana’e 2023 : Herehani célèbre les mères

Publié le

Pour ce quatrième opus dominical, place aux 6 formations de danse et orchestre, pour terminer la semaine sur la sublime prestation de danse mère-fille magnifiant la journée de fête des mamans.

Publié le 04/06/2023 à 23:45 - Mise à jour le 04/06/2023 à 23:46

Pour ce quatrième opus dominical, place aux 6 formations de danse et orchestre, pour terminer la semaine sur la sublime prestation de danse mère-fille magnifiant la journée de fête des mamans.

Arata’i

L’école de percussions traditionnelles Arata’i, fondée en 2000 par Temaiana Teupoorautoaiahuroa, a été marquée par la récente disparition de son fondateur, Papi Teupoo, à l’âge de 83 ans. Malgré cette perte, l’école continue de prospérer sous la direction de son fils, Poehei Temaiana. Créée dans le but de préserver et de transmettre les traditions musicales de la Polynésie, l’école Arata’i s’est imposée comme une référence incontournable dans le domaine des percussions. Grâce à un enseignement de qualité dispensé par des professionnels passionnés, elle a su attirer de nombreux élèves, locaux comme étrangers, désireux de découvrir et d’apprendre les rythmes ancestraux de cette culture riche et diversifiée. Aujourd’hui, l’école Arata’i poursuit sa mission avec ferveur, sous la direction de Poehei Temaiana, qui s’efforce de perpétuer l’héritage laissé par son père. Grâce à son engagement et à sa détermination, l’école continue de rayonner et de faire vivre la culture polynésienne à travers le monde.

Tauariki ‘Ori Tahiti

L’école de danse Tauariki, fondée en juillet 2015, est dirigée par Taina Tinirauarii Mou Fat et accueille des adhérents de tous les niveaux à partir de l’âge de 4 ans. Elle est spécialisée dans l’enseignement de la danse ‘ori Tahiti et organise trois représentations importantes chaque année : le spectacle du premier semestre en décembre, le Heiva des écoles et le gala de fin d’année. Taina exprime sa gratitude envers les étudiants et les parents pour leur confiance et leur soutien précieux. Māuruuru roa !

‘Ori ‘Onounouhia 2

L’école de danse « Ori ‘Onounouhia », fondée en septembre 2022 sous la direction de Ornella Apuarii, a pour vocation de préserver la danse tahitienne et de partager des valeurs de respect et d’humilité auprès de ses élèves. Les professeurs de l’école veillent à ce que les apprentissages se basent sur le respect du corps, du prochain et de l’environnement. Leur approche artistique repose sur une forte base traditionnelle tout en intégrant les tendances actuelles de l’expression de ‘ōte’a et de ‘aparima. Les émotions et le partage sont au cœur de leur enseignement, mettant en avant la musique comme un langage permettant à chacun de s’exprimer pleinement. Ainsi, les élèves sont encouragés à explorer tous leurs potentiels artistiques. L’école de danse « Ori ‘Onounouhia » se positionne donc comme une référence pour les passionnés de danse tahitienne souhaitant s’initier ou se perfectionner dans une ambiance respectueuse de soi, des autres et de l’environnement.

– PUBLICITE –

‘Ori Hei

L’école de danse ‘Ori Hei, fondée en 2008, est sur le point de présenter son gala annuel, qui se tiendra sur le thème PACIFIKA. Ce dernier est une sélection de danses traditionnelles du Pacifique qui seront interprétées par les six sections de l’école. Ce soir, un aperçu de ce spectacle sera présenté à la Maison de la Culture. Le gala complet aura lieu le 17 mai sur le motu de l’Intercontinental. Les danseurs et danseuses de ‘Ori Hei sont impatients de partager leur passion pour la danse avec le public lors de cette soirée exceptionnelle.

Te Ui Tini No Tipaerui

Te Ui Tini No Tipaerui est une école de percussion dynamique et ambitieuse, créée il y a seulement huit mois. Dirigée par Terii TAIRAAU, l’école offre des cours de percussions les mercredis et vendredis de 16h à 17h. Depuis sa création, l’école travaille sur divers projets pour promouvoir la culture polynésienne à l’extérieur de nos frontières. En effet, l’école est en train de mettre en place des voyages pour permettre à ses élèves de partager leur passion pour la percussion et la culture polynésienne à travers le monde. Cette jeune école est en train de se faire un nom dans le monde de la percussion et est un acteur important dans la promotion de la culture polynésienne.

Herehani

Quelle journée émouvante et mémorable pour célébrer les mamans ! Le clou du spectacle a été offert par une des plus belles danses de la journée, la prestation mère-fille. Cette danse a touché le cœur du public présent avec une émotion si pure et si authentique. Cette école de danse a su assurer la relève du ‘ori Tahiti de manière magistrale. La clôture de cette journée dominicale a été marquée par une performance exceptionnelle, qui restera gravée dans les mémoires de tous. Nous avons été témoins d’un moment incroyablement touchant et inspirant, qui nous a rappelé l’importance et la beauté de la relation entre une mère et sa fille. Bravo à cette école de danse pour cette prestation remarquable !

Dernières news