fbpx
vendredi 24 janvier 2020
A VOIR

|

Heiva international : c’est parti !

Publié le

Publié le 04/04/2018 à 8:58 - Mise à jour le 15/06/2019 à 3:20
Lecture 2 minutes

C’est en présence de 1 500 personnes, du maire de la commune, Michel Buillard, ainsi que du ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, et de la ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, que s’est déroulée la cérémonie d’ouverture du Heiva international.
 
Afin de satisfaire le public venu en nombre, les organisateurs de cette rencontre ont préféré diversifier le programme de cette première soirée. Ainsi, des spectacles de Nouvelle-Zélande et de danseurs locaux, des prestations d’orchestres, un défilé de mode et une compétition des meilleurs costumiers ont été présentés. 
 
Le but de ce Heiva international est de « créer un réseau de personnes qui peuvent partager ensemble et s’échanger. […] C’est la mer qui nous sépare. Mais quand nos pays se rencontrent, on peut au moins prendre le temps d’échanger et de partager ce que l’on aime,» précise Matani Kainuku, président de l’association Nonahere et organisateur de l’événement.
C’est également l’occasion pour les administrés de la ville de Papeete de se retrouver et de découvrir la culture polynésienne sous divers angles.
Matani Kainuku explique : « Il faut aller chercher les gens dans leurs racines, les gens des quartiers de Papeete. Il n’y a aucune cloison sociale. C’est un événement pour tout le monde. »
 
Le public se dit ravi de cette première soirée. Le Heiva international se poursuivra vendredi et samedi place To’ata.
 

Mahinatea Flohr

PRATIQUE

Vendredi 6 avril, place To’ata à partir de 18 heures

Coupe du monde de ‘ori Tahiti
Concert de Te Vaka

Samedi 7 avril, place To’ata à partir de 16 heures

Coupe du monde de ‘ori Tahiti
Concert de Te Vaka
Remise des prix

 

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Le paiement sans contact bientôt généralisé en Polynésie

Jusqu’à aujourd’hui, seule la Banque de Tahiti avait équipé son parc du système de paiement sans contact. D’ici la fin de l’année, l’ensemble des Polynésiens y auront accès. Les techniciens de l’OSB font le tour des commerçants pour installer cette nouvelle fonction. Une opération de grande ampleur puisque le reste du parc compte près de 2 700 terminaux de paiement électronique.

L’inlassable hausse des cotisations sociales

Les nouvelles hausses des cotisations sociales sont effectives depuis le 1er janvier. Adoptées en conseil des ministres le 13 décembre, elles visent la tranche A de la retraite et l’assurance maladie. Des augmentations "nécessaires", juge le gouvernement, malgré les réticences des partenaires sociaux.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Bus électriques : comment intervenir en cas d’accident

Avec la mise en circulation de bus électriques sur les routes de Tahiti, les procédures d’intervention évoluent en cas d’accident, et notamment si ces véhicules de transport en commun venaient à prendre feu. Plusieurs brigades du fenua se forment aux spécificités techniques de ces nouveaux bus.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X