fbpx
lundi 9 décembre 2019
A VOIR

|

Graff : une fresque pour célébrer la parution du livre dédié au street art de Tahiti

Publié le

Publié le 16/05/2017 à 13:43 - Mise à jour le 16/05/2017 à 13:43
Lecture 2 minutes

Tahiti se dote d’une nouvelle fresque colorée réalisée par les graffeurs Cher1, Enos et Spin. C’est la première fois que le street art du fenua fait l’objet d’un livre. L’ouvrage réalisé par Isabelle Esquevin retrace l’étymologie et l’histoire de cette pratique artistique.

« Le graff, ça commence par des petits dessins puis par des challenges de chaque artiste pour faire évoluer leur art. Petit à petit, ils ont amélioré leurs techniques, exploré tout ce qu’ils pouvaient faire avec leurs bombes et c’est devenu un art vraiment abouti », explique l’auteure.

Les couleurs et les messages engagés des artistes sont venus remplacer la grisaille du béton délabré de Papeete au fil des années. L’art urbain a explosé et s’est démocratisé dans l’espace public depuis 10 ans. « Au départ c’était pris comme du vandalisme mais petit à petit les gens se sont rendus compte que ça pouvait être éstéthique, et que ça ajoutait un peu de couleurs et de vie dans la ville », ajoute Enos, graffeur local et coréalisateur de la fresque. 
 

L’artiste Cher1 explique le symbole de cette fresque :

Devant le showroom de la maison d’édition, les graffeurs ont décidé de rendre hommage à l’artiste hawaïen Bobby Holcomb. « Il est un symbole fort au fenua », affirme Cher1. Il a fallu deux jours aux trois artistes pour réaliser cette immense fresque. 

Isabelle Esquevin et les graffeurs dédicaceront le livre Tahiti Street Art le samedi 20 mai de 9 h à midi à Odyssey et de 16h à 18h à Carrefour Punaauia. Une boutique éphémère sera également installée à l’aéroport le samedi 27 mai entre 16h et 18 h. 

Rédaction web 

Fruits et légumes : la guerre des marges

Les maraîchers du fenua tirent la sonnette d’alarme. Le 15 février de cette année, sans concertation avec les producteurs, le gouvernement retire tous les fruits et légumes de la liste des PPN et des PGC, à la demande de la fédération générale du commerce. Chaque commerçant devient donc libre de fixer ses prix. Deux syndicats agricoles demandent au gouvernement des marges réglementées pour sauver l’agriculture locale.

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Courses de va’a scolaire : les lycées St Joseph...

450 élèves issus d’une vingtaine d’établissements scolaires étaient réunis sur le site du Motu Ovini pour disputer les finales du championnat de Polynésie de va’a scolaire.

Taekwondo : stage de masse à Raiatea

La Fédération tahitienne de taekwondo emmenée par Alfred Lai Koun Sing s’est rendue aux îles Sous-le-Vent pour apporter son soutien au club de taekwondo de Huahine, dans l’organisation de son stage de masse à Raiatea. Un événement qui a rassemblé aussi bien des compétiteurs que des amateurs.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X