lundi 30 novembre 2020
A VOIR

|

Festival Taputapuatea : une nouvelle édition des plus réussies

Publié le

Après une semaine de festivités à Raiatea, les délégations dressent un bilan plus que positif. Les échanges ont été très enrichissants…

Publié le 15/07/2019 à 11:03 - Mise à jour le 15/07/2019 à 14:25
Lecture 2 minutes

Après une semaine de festivités à Raiatea, les délégations dressent un bilan plus que positif. Les échanges ont été très enrichissants…

Le festival Taputapuatea s’est terminé samedi 13 juillet. Un festival des plus réussis, rythmé par des rencontres, des spectacles et des sorties découvertes. Même le repas partagé a été un voyage culturel. L’art culinaire a permis aux délégations présentes de goûter aux différentes recettes préparées dans le bassin pacifique. Rarotoa a choisi de cuisiner un plat qui a permis à son peuple de faire face aux difficultés de la vie : « Autrefois, pendant la période de disette, c’est ce plat que nos parents nous cuisinaient, puis quand ils n’avaient pas d’argent non plus, on mangeait aussi le ragoût de uru » explique Benjamin Tai, de la délégation de Rarotoa.

Poissons, cigale de mer, crabe au lait de coco, bougna, po’e… Préparé à l’étouffé, au bain-marie ou au four traditionnel, les plats ont sublimé les papilles. « J’ai quasiment tout goûté. Ça n’est pas tout à fait la même façon de préparer que chez nous mais c’est très bon » nous dit Bai Huke, de la délégation de Rapa Nui. « Je découvre de nouveaux plats, des saveurs différentes… Par exemple, chez les Rapa il y a le poisson cru au nanou’e » nous dit encore Moana Tupana, habitant de Raiatea.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Tous les soirs, c’était également l’effervescence pour les danses. « Nous sommes très contents d’être ici et d’avoir cette opportunité de partager ces moments magiques » déclare Patricia du Brésil. « On est venus tous les soirs et c’était une vraie merveille » ajoute Bertrand de France.

Habituellement organisé à huis-clos, Uturoa s’est autorisé une entorse à la coutume en ouvrant le festival au grand public et ce, gratuitement. Plus de mille personnes en ont profité chaque soir : « C’était magnifique ! Je viens de Huahine, et c’est vraiment différent de chez nous. L’entrée, déjà, est gratuite pour tout le public » confie Poerava Lamberti. « C’est vrai que le festival, c’est très privé, et j’ai voulu offrir et demander à toute la délégation d’ouvrir ici à Uturoa, et que tout le monde soit invité » précise Sylviane Terooatea, maire de Uturoa.

Une nouvelle page du festival Taputapuatea se tourne donc. La prochaine édition aura lieu en 2021 à Rapa Nui.

infos coronavirus