jeudi 29 octobre 2020
A VOIR

|

Festival Taputapuatea : Rapa Nui offre un Moai à Raiatea

Publié le

Pour marquer sa participation au festival Taputapuatea à Raiatea, la délégation de Rapa Nui a taillé dans une pierre de près de 2 mètres de haut la représentation d’un Moai qu’elle veut offrir en guise de reconnaissance. Mais la statue ne fait pas l’unanimité sur l'île sacrée...

Publié le 12/07/2019 à 14:21 - Mise à jour le 12/07/2019 à 14:27
Lecture < 1 min.

Pour marquer sa participation au festival Taputapuatea à Raiatea, la délégation de Rapa Nui a taillé dans une pierre de près de 2 mètres de haut la représentation d’un Moai qu’elle veut offrir en guise de reconnaissance. Mais la statue ne fait pas l’unanimité sur l'île sacrée...

Malgré la poussière qui se dégage des disqueuses, l’équipe ne baisse pas le rythme : tailleurs de pierre, sculpteurs sur bois, danseurs et musiciens…  Tout le monde met la main à la pâte pour réaliser un Moai de plus de 2 mètres de haut. Un travail fastidieux, et surtout une fierté pour Pau Hereveri Tea, tailleur de Moai. « J’avais à peu près 7 ans quand j’ai commencé à tailler la pierre. Aujourd’hui, j’en ai 58″ nous dit-il.

Le Moai est taillé dans une pierre de près de 9 tonnes offerte par un habitant de Raiatea. « C’est la réalisation d’une parole donnée. Je leur ai dit ‘oui’ il y a un an, et aujourd’hui, je suis vraiment satisfait d’avoir tenu cette parole. Et de réaliser aussi leur vœu : laisser une trace de leur passage à travers le Moai » confie Henri Mugnier, Société d’agrégats.

Seul bémol et pas des moindres, le Moai a dû mal à se faire une place sur l’île sacrée. Son histoire mystérieuse séduit, mais ne rassure pas pour autant : « Le Tiki à Tahiti, c’est plus la représentation d’un dieu, à la différence du Moai qui est la représentation des ancêtres ou d’une personne qui nous est chère. Et donc il n’y pas d’adoration comme le Tiki » explique Maima Rapu, de la délégation de Rapa Nui. « Ce Moai, c’est pour symboliser la rencontre du peuple polynésien à Raiatea, et c’est à ce titre que nous l’offrons au festival des peuples du Pacifique » ajoute Lynn Rapu, représentant de la Gouvernante de l’île de Pâques.

Ce Moai trouvera-t-il une place parmi ces ancêtres ? Et où ? Seul le temps nous le dira…

REPORTAGERony Mou-Fat

infos coronavirus