dimanche 29 novembre 2020
A VOIR

|

« Fa’aiho ta’u tufa’a » : la nouvelle exposition du Musée de Tahiti et des îles

Publié le

Le Musée de Tahiti et des Îles organise du 6 novembre 2020 au 25 avril 2021 une exposition baptisée"Fa’aiho, ta'u tufa’a", mêlant art contemporain et leurs collections.

Publié le 05/11/2020 à 10:09 - Mise à jour le 05/11/2020 à 14:25
Lecture 2 minutes

Le Musée de Tahiti et des Îles organise du 6 novembre 2020 au 25 avril 2021 une exposition baptisée"Fa’aiho, ta'u tufa’a", mêlant art contemporain et leurs collections.

Fa’aiho signifie « reprendre conscience », « faire prendre conscience de quelque chose », « faire comprendre », « éclairer ». Tufa’a renvoie à la notion d’héritage. Cette exposition propose ainsi de confronter la création contemporaine au patrimoine polynésien.

Quatre thématiques sont proposées : Tiki-Ti’i, les ornements, la pirogue et la musique, mêlant les propositions des artistes et les collections du Musée de Tahiti et des Îles.

Cet événement, conçu durant le confinement, a fait l’objet d’un appel à projet auprès des artistes professionnels et des diplômés du Centre des Métiers d’Art (CMA). Parmi les artistes sélectionnés 14 sont titulaires de la carte d’artiste professionnel, 4 sont des diplômés du CMA, 2 sont lauréats du concours art en confinement et 2 sont des artistes invités en carte blanche. Le public pourra ainsi retrouver 36 œuvres de A’amu, Alexander Lee, Carine Thierry, Cronos, Gaya, Gotz, Gaya , Here, HTJ, Jean-Paul Forest, Kala’i Shigetomi, Libor Prokop, Ninirei Temaina, Oimara Tuihani, Patricia Bonnet, Robert Toa, Sébastien Canetto ; Stéphane Motard, Tahe, Teva Victor, Tvaite et Yvenka Klima et 22 pièces des collections du Musée dont certaines rarement exposées.

La médiation de l’exposition prévoit la réalisation de 23 modules présentant les artistes et l’exposition, ainsi que l’insertion d’une sélection de vidéos issus des fonds du Pays. Les visiteurs pourront accèder à ces contenus depuis leur smartphone par un système d’audio-guide individuel. Par ailleurs, un catalogue de l’exposition a été édité, permettant ainsi la valorisation des œuvres et des artistes.

Pour tenir compte de la situation sanitaire, des mesures spécifiques seront mises en œuvre pour permettre la tenue de l’exposition, avec une application renforcée des gestes barrières. Les rencontres et les ateliers prévus, notamment dédiés au public scolaire, seront reportés au mois de janvier 2021. Des dispositifs de médiation à distance seront réalisés, notamment via des modules vidéo ou la réalisation d’une visite virtuelle de l’exposition qui sera mise à disposition des établissements scolaires.

Les visites guidées seront organisées chaque vendredi à 15 heures pour des groupes de 5 personnes maximum, mais uniquement sur réservation préalable via le site internet du Musée.

Afin de gérer les flux, les visites libres seront possibles pour des groupes de 6 personnes maximum simultanément, avec possibilité de réservation préalable. Par ailleurs, l’ensemble du personnel d’accueil veillera à l’application stricte des gestes barrières et du port du masque.

PRATIQUE
Renseignement et réservation à [email protected] ou au 87.79.07.97
Tarif entrée : 600 Fcfp, gratuit pour les moins de 18 ans et les étudiants
Visites guidées : 1 200 Fcfp, demi tarif pour les moins de 18 ans et les étudiants
Ouverture de la salle d’exposition du mardi au dimanche de 9 heures à 17 heures

infos coronavirus

À Raiatea, le ma’a tahiti pour aider les jeunes à s’en sortir

Pour sortir du marasme économique, à Raiatea, une famille de Tumaraa mise sur un savoir-faire ancestrale : le "ahi ma'a". Depuis le début de la crise, plusieurs jeunes se retrouvent sans emploi, et le retour aux sources pourrait les aider à sortir de ce mauvais pas...

Eugène Sommers, président du CESEC : « Il y a 640 milliards qui dorment » dans les banques

Afin de faire un tour d’horizon de l’actualité, Eugène Sommers, président du Conseil Économique, Social, Environnemental et Culturel de la Polynésie française (CESEC), était l'invité de notre journal :