A VOIR

|

En images – 7e soirée du Hura Tapairu : remise des prix et annonce des finalistes

Publié le

Les noms des finalistes de cette édition 2022 du Hura Tapairu sont connus ! Les premiers prix en 'aparima, 'otea, et dans les catégories facultatives, ont été attribués. Dix finalistes ont été sélectionnés pour la catégorie Mehura. Retour en images sur la soirée de vendredi...

Publié le 03/12/2022 à 10:00 - Mise à jour le 03/12/2022 à 10:00
Lecture 10 minutes

Les noms des finalistes de cette édition 2022 du Hura Tapairu sont connus ! Les premiers prix en 'aparima, 'otea, et dans les catégories facultatives, ont été attribués. Dix finalistes ont été sélectionnés pour la catégorie Mehura. Retour en images sur la soirée de vendredi...

Te Mana O Vaiahu – Mehura – ‘aparima ‘āpipiti

L’association et groupe de danse Te Mana O Vaiahu est créée en juillet 2020 grâce à plusieurs passionnés de culture polynésienne. L’association porte le nom du marae principal de l’île de Maupiti. Dirigée par Laina Yeou, Te Mana O Vaiahu souhaite honorer ses origines et ses ancêtres polynésiens, partager son amour du ‘ori Tahiti et vivre sa culture. La troupe de danse Te Mana O Vaiahu vous présente ce soir un ‘aparima ‘āpipiti et un mehura sur le thème du tatouage. Comment marquer sur son corps et sur sa peau, les moments importants de sa vie, marquer ses sentiments et puis vivre avec cette apparence. Les chorégraphies sont signées Laina Yeou et Shelby Hunter. Le chef d’orchestre est Teha Kaimuko. Les chants ont été écrits et composés par Taaroa Brander, Aroma Salmon et Eddie Lund. La troupe Te Mana O Vaiahu présente ce soir un spectacle autour du thème “To Tino” (Ton corps). Thème écrit par Maheata Teavai. Avant de commencer, le groupe Te Mana O Vaiahu tient à remercier les musiciens chanteurs des groupes Manino et Tikahiri, pour leur collaboration, le tatoueur Patu Mamatui pour son aide précieuse ainsi que toutes les familles et amis pour leur soutien. “Une femme a posé sur son corps et sur sa peau, les moments importants de sa vie, marqué ses sentiments et elle doit vivre avec cette apparence.”

Toa Mataroa – Mehura

Il aura suffi d’un passionné de danse et d’une bande d’amis pour que Toa Mataroa voit le jour. Toa Mataroa, dirigé par Toanui Mahinui, est un groupe de personnes, qui a envie de partager des connaissances, qui a l’ambition de repousser les limites physiques et technologiques, et qui n’a pas peur de l’inconnu. Voici ce qu’est Toa Mataroa, le guerrier de l’espoir. Lors de leur première participation au Hura Tapairu en catégorie Mehura, en 2018, avec un spectacle illustrant un thème écrit par John Mairai, le groupe Toa Mataroa se propulse en finale et obtient la 4ème place devant de grands groupes de danses. Le groupe gagne également le prix Pahu Nui grâce à son orchestre dirigé par Steve Angia. Cette année, la formation de danse Toa Mataroa remonte sur la scène du Grand Théâtre avec le thème “Papa, no ‘oe teie parau” (Papa, ce message est pour toi). Un thème écrit par Toanui Mahinui, également chorégraphe du spectacle. Le chant est écrit par Toanui Mahinui et Tuarii Tracqui, et composé par Toanui Mahinui et Manaiva Sage, ce dernier dirigeant l’orchestre.
“Ceci un message pour mes pères et pour tous les futurs pères. J’ai la chance de pouvoir le dire encore à mon père, il m’a montré sa manière d’être père et je la respecte. Avec le passé et l’expérience, j’ai vu le père que je souhaiterai être un jour. Nous avons tous des souvenirs à chaque étape de notre vie et je partage avec vous, les anciennes comme les nouvelles générations, ma vision du père que je veux être.”

Onaika Hine – Mehura – ‘aparima ‘āpipiti

L’association Culturelle Onaika a été créée en 2020 dans le but de promouvoir notre belle culture polynésienne à travers la musique et la danse. Onaika est un terme tiré du paumotu, que l’on utilise pour nommer toutes créatures de la mer. Suite à sa récente création, la troupe participe en 2020, durant le confinement, au concours Tahiti Art Confinement et remporte le prix du jury en catégorie audiovisuel. Deux ans plus tard, la formation de danse Onaika Hine monte pour la toute première fois sur la scène du Hura Tapairu et présente ce soir un spectacle autour du thème “Te Hiro’a Vahine” (L’essence féminine). Inscrite en catégore Mehura, la troupe de danse Onaika Hine participe également aux concours facultatifs ‘aparima ‘āpipiti. Une formation sous la direction de Tara Taputuarai, épaulée par Brenda Yen et Tānetutira Pihaatae. Tara Taputuarai a également créé la chorégraphie du spectacle de ce soir. Le chant est écrit par Miranda Taputuarai et Rarahu Mahaa et composé par Béatrice Maifano. Les tenues sont signées Ada Temarii et Teare Lysao et les accessoires réalisés par Juliana Amaru. La direction de l’orchestre a été confiée à Guillaume Matarere. “Il rend hommage à ces diverses facettes : celle de la femme conseillère, soutenante, aidante ou encore à celle de la femme vaillante. Il est également engagé et propose un autre regard sur l’ode de la femme Maohi. Ici, on l’invite à se reconsidérer dans cette société moderne, à se revaloriser car ELLE vaut tellement plus qu’un physique. Parfois, et trop souvent, la femme confond l’humilité à l’oubli de soi…. Ces humbles couplets te sont donc destinés ! Elles t’invitent, à SAVOURER ton être : ne t’arrête pas aux commentaires ou regards injurieux et existe pour que ta postériorité soit fière de toi. Femme, dévoile ton identité… chéris ton corps…. Exhibe ta vaillance….”.

Tahiti Ora – Mehura

Le groupe de danse Tahiti ora est fondé en février 2008 par Tumata ROBINSON. Depuis, tout en se produisant régulièrement sur les scènes du fenua, le groupe a réalisé plusieurs tournées internationales.
Au Heiva i Tahiti 2011, Tahiti ora se présente en catégorie Hura Tau avec « La légende de Marukoa », spectacle gratifié de six distinctions dont le prix Madeleine Moua, prix du plus beau spectacle. Au Heiva i Tahiti 2014, Tahiti Ora présente « Pīfao, La Malédiction », qui reçoit à nouveau le prix Madeleine Moua ainsi que quatre autres récompenses.
La pandémie a mis un terme à cet élan alors que le groupe était inscrit pour une troisième et dernière fois au Heiva i Tahiti en 2020. En 2021, la troupe de Tumata ROBINSON a eu l’opportunité de monter sur la mythique scène de To’atā dans le cadre du Festival Tahiti Ti’a Mai.
Ce soir, le groupe participe au Hura Tapairu, en catégorie Mehura, sur un medley de 2 chansons composées par Matahi PATII et Marotea. Un mehura chorégraphiée par Lehia MAMA et interprété par l’orchestre du groupe, dirigé par Kamaho’i Tui’a. Le thème du spectacle de ce soir est « Te Here Tapu / L’amour interdit »
Avant de commencer, Tumata tient à remercier ses artistes ainsi que Taua et Mehani pour leur aide précieuse en tant que répétitrices.

Le groupe Ohaki avec Urarii Berselli et Moeanu, assure l’intermède de la soirée pendant la délibération du jury.

Dix groupes ont été sélectionnés pour la finale en Mehura. Concernant la finale du concours Tapairu, tous les groupes ayant remporté un prix ‘ōte’a et/ou ‘aparima sont sélectionnés pour la finale qui aura lieu ce samedi soir.

Le programme de ce samedi