A VOIR

|

En images : 6ème soirée du Hura Tapairu qui monte visuellement d’un cran

Publié le

C'est à la troupe du lycée Hôtelier de Tahiti avec ses deux élèves consacrés et primés en art de la table que revient l'honneur d'ouvrir le bal de cette 6ème soirée. Sur des chorégraphies réglées comme du papier à musique et à la rythmique énergique, les sept formations candidates ont donné le meilleur d'elles-mêmes, créant une belle ambiance dans le Grand Théâtre lequel jouait à guichet fermé.

Publié le 02/12/2022 à 10:42 - Mise à jour le 02/12/2022 à 11:30
Lecture 13 minutes

C'est à la troupe du lycée Hôtelier de Tahiti avec ses deux élèves consacrés et primés en art de la table que revient l'honneur d'ouvrir le bal de cette 6ème soirée. Sur des chorégraphies réglées comme du papier à musique et à la rythmique énergique, les sept formations candidates ont donné le meilleur d'elles-mêmes, créant une belle ambiance dans le Grand Théâtre lequel jouait à guichet fermé.

Taure’a Mehura – Mehura

La troupe Taure’a Mehura, fondée en août 2018, est composée d’élèves du Lycée Hôtelier de Tahiti.
Pour la sixième soirée, ils illustrent le thème de “Te Fārereira’a” (La Rencontre). La rencontre de ses camarades après la période de vacances, après la crise sanitaire mais également la rencontre avec son futur métier. Les élèves dépeignent le moment de la rentrée scolaire dans un premier temps, avec ses joies et ses doutes. Puis ils exhorteront la jeunesse polynésienne à croire en elle, en son potentiel afin de devenir un exemple pour tous et une fierté pour leurs parents. Les tenues des danseuses revisitent la tenue journalière des élèves et ont été dessinées par le prodige de la mode, Manuarii Teauroa, ancien élève du lycée hôtelier. Ces tenues ont été confectionnées par les élèves de la section « Métiers de la Mode » du lycée professionnel de Faaa et leur professeure Lysianne Abecassis-Tuteirihia. La mise en beauté et les coiffures des danseuses ont été réalisées le matin par les élèves de la section « Esthétique et Coiffure » du lycée professionnel de Mahina et leur professeure Mme Renata Atahamu.
La troupe Taure’a Mehura remercie la Direction du lycée, les membres de la troupe pour tous leurs efforts et leur détermination malgré les difficultés et invite les autres établissements scolaires à soutenir leurs élèves pour se lancer dans cette merveilleuse aventure du Hura Tapairu !

Te Re-Nui-Here – Mehura

La troupe de danse Te Re-Nui-Here est dirigée par Rarahu Temarii, toujours assistée de Terava Bougues. La troupe a été créée en 2016 afin qu’elle puisse transmettre au grand public le message qu’a laissé un père à sa fille avant de s’en aller vers le très haut. Le message de s’aimer malgré toutes les épreuves de la vie. “Aimez- vous les uns et les autres comme je vous ai aimé mes enfants”, disait-il. D’où le nom de la troupe Te Re-Nui-Here, que l’on peut traduire par le grand triomphe de l’Amour.
La troupe Te Re-Nui-Here qui a fait partie des finalistes en catégorie Mehura lors de sa première participation au Hura Tapairu en 2016, présente ce soir un spectacle autour du thème “Horo’a i te ora” (Le don de la vie). L’auteure du thème et aussi auteure du chant est Vave’a Ueva-Tihopu. Chant composé par Teva Maono et partagé avec les musiciens dirigés par Heimanu Onuu. La chorégraphie est signée Morgane Ausangée.

Feti’a ‘Ori Hei – Mehura

Edwin Bernardino créé en septembre 2011 le groupe Feti’a ‘Oi Hei. Cette année-là, le groupe participe au Hura Tapairu puis à de multiples manifestations avant de se mettre en sommeil. Près de 10 ans plus tard, en novembre 2021, Edwin Bernardino décide de donner un nouveau souffle de vie au groupe et inscrit Feti’a ‘Ori Hei au Heiva i Tahiti 2022 avec le spectacle “Honu’ura” (La Tortue Sacrée).
Le groupe Feti’a ‘Ori Hei continue sur une belle lancée. Après le Heiva i Tahiti il participe au Hura Tapairu 2022, en catégorie Mehura. À la tête des danseuses de la troupes Feti’a ‘Ori Hei : Manna Paaoafaaite. Les musiciens et choristes quant à eux sont menés par Sam Tefafano.

Onaika Tatou – Mehura, ‘otea ‘apipiti et pahu nui

L’association Culturelle Onaika a été créée en 2020 dans le but de promouvoir notre belle culture polynésienne à travers la musique et la danse. Onaika est un terme tiré du paumotu, que l’on utilise pour nommer toutes créatures de la mer. Suite à sa récente création, la troupe participe en 2020, durant le confinement, au concours Tahiti Art Confinement et remporte le prix du jury en catégorie audiovisuel. Deux ans plus tard, la formation de danse Onaika Tatou monte pour la toute première fois sur la scène du Hura Tapairu et présente ce soir un spectacle autour du thème “Te ō” (le présent). Inscrite en catégorie Mehura, la troupe de danse Onaika Tatou participe également aux concours facultatifs ōte’a ‘āpipiti et pahu nui. Une formation sous la direction de Tara Taputuarai, épaulée par Brenda YEE et Tānetutira Pihaatae. Tara Taputuarai a de même créé la chorégraphie du spectacle de ce soir. Le chant est écrit et composé par Keanu Boosie. Les tenues sont signées Ada Temarii et Teare Lysao et les accessoires réalisés par Juliana Amaru.

Pupu ‘ori no Vairao – Mehura

Te Pupu ‘ori no Vairao est un groupe de danse crée par Alex Faua, en 2016. Cette même année le groupe participe pour la première fois au Heiva i Tahiti et termine la compétition avec le 2ème prix catégorie hura ava tau ainsi que le prix de la meilleure danseuse. Deux ans plus tard, Pupu ‘ori no Vairao réitère l’exploit en se réinscrivant au Heiva i Tahiti et en terminant à nouveau avec le 2ème prix catégorie hura ava tau. En 2019, la troupe d’Alex Faua participe au Hura Tapairu en catégorie Mehura. À l’issue de la compétition, les membres du jury place le groupe à la 2ème place du podium. Ce soir, Pupu ‘ori no Vairao nous invite à voyager au travers de leur thème “Te Aho-Tavai” (Quête de la renaissance). Un thème écrit par Élise Tche. La chorégraphie est signée Alex Faua et Heimoana Metua. Les musiciens sont menés par Tamatea Taupua.

O Meha’i Nui Hine – Mehura

La troupe O Meha’i Nui Hine, originaire de Mahina, a été créée en octobre 2018 par Vaitiare Varuahi. Cette même année, la toute jeune formation de danse participe pour la première fois au Hura Tapairu.
Deux éditions plus tard, la troupe composée cette année de 16 danseuses, se réinscrit au concours et va danser ce soir autour d’un thème qui touche la majorité des couples : “Pohe Hae” (La Jalousie), “E tenā na vahine ē” (Femme désirée). Un thème écrit par Poema Rochette. La chorégraphe de la troupe se nomme Honoura Pani. Le chef d’orchestre est Tevahine Tepou. Les deux chansons choisies pour le spectacle de ce soir sont signées Silvio Cicero et To’a Ura.

Tamariki Poerani – Tapairu

Le groupe Tamariki Poerani, créé par Makau Foster- Delcuveillerie a participé au premier Heiva des Écoles en 1988. Depuis, il a participé à de nombreux Heiva i Tahiti, Heiva des Écoles, Hura Tapairu et autres manifestations culturelles et détient un palmarès digne des plus grands groupes. En 2017, à l’issue de sa victoire au Heiva i Tahiti et au Hura Tapairu la même année, Makau Foster-Delcuveillerie décide de transmettre la direction de la troupe à sa fille Kohaitevahinetapairu Batani Gournac. Makau continue néanmoins à transmettre son savoir au sein de son académie de danse. La troupe Tamariki Poerani participe au festival Tahiti Ti’a Mai en 2021 avec le spectacle “Kahi Ka Tu”. Un spectacle qui remporte le trophée “Gardien des savoirs ancestraux” remis par la Fédération Internationale des Festivals de Danse. En 2022, Tamariki Poerani participe au Heiva i Tahiti et remporte le prix du meilleur costume et celui de la meilleure danseuse avec Natalia Louvat. Le groupe participe cette année au Hura Tapairu avec un spectacle qui respecte le thème “Tauira’i, e Tau fifi te Ahureva” (Le Changement Climatique). Inscrit en catégorie Tapairu, le groupe Tamariki Poerani participe également aux concours Ōte’a Āpipiti et Pahu Nui. Les chorégraphies sont signées Kohai Batani Gournac et Pai Amo. Le thème et les chants sont écrits par Maeva Maoni. Le chef d’orchestre est Dick Tehei, les chants sont composés par Ma Zinguerley.