lundi 26 juillet 2021
A VOIR

|

Deuxième soirée du Heiva 2017: Les troupes amateurs à l’honneur

Publié le

Publié le 06/07/2017 à 21:33 - Mise à jour le 06/07/2017 à 21:33
Lecture 3 minutes

Heihere, unique troupe originaire de l’île de Moorea engagée dans ce Heiva I Tahiti a ouvert cette seconde soirée de chants et danses avec son thème dédié à la pieuvre Taumata fe’e fa’atupu hau. Foulant pour la première fois les planches de To’ata, la centaine de jeunes artistes, dirigée par Herenui et Heifara Papu, a su mettre en exergue cette légende en déployant leurs “tentacules” pour raconter l’histoire de ces deux enfants incarnant les valeurs de la terre, du ciel et de l’océan. Après avoir remporté en 2015 le troisième prix en catégorie Hura ava tau, Heihere a mis toutes les chances de sont coté pour conquérir la plus haute marche du podium.

Les Tamarii Rapa No Tahiti engagés dans la catégorie Tarava Tuha’a Pae, ont conté la terrifiante histoire de Kaimatua, l’homme mangeur d’enfant.

Engagée en Tarava Tahiti, la formation venue de la presqu’île de Tahiti, Pupu Himene Tamarii Vairao a choisi de présenter à travers ses différents chants traditionnels un lieu emblématique de la commune de Vairao, la grotte Te Ana Farui.

Hi’o-Atea qui participe à son premier Heiva I Tahiti a eu l’honneur de clôturer cette soirée en présentant son spectacle Mama Iti E. Une aude au “lien entre les générations, le lien de sang maintenant et à jamais.” Cette jeune troupe menée par Taiau Peretau a su notamment émouvoir le public, par la qualité d’interprétation de ses artistes.

infos coronavirus