vendredi 10 juillet 2020
A VOIR

|

Des flashmob de Ori Tahiti partout en France

Publié le

Publié le 06/05/2016 à 7:36 - Mise à jour le 06/05/2016 à 7:36
Lecture 2 minutes

A Paris, Nantes, Rennes, Aix-en-Provence, Cherbourg, Strasbourg, Les Sables d’Olonnes mais aussi à Barcelone, des dizaines de danseurs et danseuses de ori Tahiti se sont réunis samedi, sur des places publiques, pour une petite démonstration réalisée sur le morceau « Taura » des Tamari’i Hau’ti.

C’est Aurore Legrain, originaire du fenua, qui a lancé ce projet. La danseuse, présidente de l’association Hoa no Tahiti souhaitait faire connaitre sa passion au grand public mais aussi permettre aux amoureux de la Polynésie de se réunir. « C’était un vrai bonheur de partager ce grand moment avec les associations (Polynésiennes NDLR) présentes ! Ca me fait chaud au coeur car mon pari est réussi !  » a déclaré la jeune femme à l’issue de l’évènement.

Il faut dire que le succès était au rendez-vous. Grace à un tutoriel réalisé par Mareva Bouchaux et disponible en ligne, tous ceux qui le souhaitaient ont pu apprendre la chorégraphie sur le web. Ils étaient donc nombreux à participer, en particulier dans les villes de Paris et Barcelone. 
 

Rédaction Web 

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

2-juillet : le gouvernement « Polynésian Kingdom of Atooi » se...

Ils étaient près d’une soixantaine de personnes à participer à cette rencontre pacifique, initié par le gouvernement souverain Atooi ou « The Polynesian...

Australie : un homme tué par un requin

Un homme est décédé samedi après avoir été attaqué par un requin pendant qu'il pêchait au harpon au large de la côte est de l'Australie, a indiqué la police.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV