De l’art et des femmes : Taina Calissi représente la Polynésie au Art connects Women à Dubai

Publié le

Elle est la première représentante du fenua à cet événement artistique : Taina Calissi participe à la 6e édition de l'exposition internationale Art connects Women organisée par Zeetart Gallery. Le thème choisi cette année : "Dare to Dream" (Oser rêver).

Publié le 08/03/2023 à 17:21 - Mise à jour le 08/03/2023 à 20:53

Elle est la première représentante du fenua à cet événement artistique : Taina Calissi participe à la 6e édition de l'exposition internationale Art connects Women organisée par Zeetart Gallery. Le thème choisi cette année : "Dare to Dream" (Oser rêver).

Taina Calissi, à l’origine de Raw Tahiti, première plateforme numérique d’art contemporain du fenua, n’avait au départ pas l’intention de participer à l’évenement.

« J’ai contacté l’organisation afin de présenter mon entreprise solidaire Raw Tahiti dans la perspective d’établir un partenariat d’échanges éventuels. C’est un projet qui me tenait à coeur depuis que j’ai vécu à Dubai entre 2016 et 2017, entre 4 et 5 mois. J’avais été agréablement surprise par la dynamique de Dubai en ce qui concerne les événements artistiques et j’avais eu la chance d’assister à la Art Week Dubai de 2017. Donc, avec ça en tête, je me suis dit pourquoi ne pas reprendre contact. »

« Nous sommes 120 artistes qui représentent chacun un pays different »

L’organisatrice, Zaahirah Muthy, lui propose alors de poser sa candidature pour participer au Art Connects Women en tant qu’artiste. « À peu près un mois après, j’avais la réponse des membres du jury de cette organisation qui me confirmaient que j’avais été choisie comme ambassadrice de Polynésie et c’est la première fois que la Polynésie y participe. Il faut savoir que c’est un événement qui a été créé il y a 5 ou 6 ans, qui a démarré avec 20 artistes, et aujourd’hui, pour l’édition 2023, nous sommes 120 artistes qui représentent chacun un pays différent. »

Artiste militante, originaire de l’île Maurice, Zaahirah Muthy est aussi la fondatrice de ZeeArts, un centre artistique international qui met en relation des artistes du monde entier. « C’est une personne très engagée pour la valorisation des femmes dans le monde artistique. Et donc j’y ai trouvé là une interlocutrice privillégiée, explique Taina Calissi. C’est d’autant plus important qu’il est bien de penser à s’exporter, mais pas seulement. Egalement envisager des échanges et pourquoi pas de les faire venir, d’avoir un regard sur nos îles et voir comment est-ce que des partenariats pourraient se faire. »

La première journée du Art Connects Women, le 8 mars, journée internationale des droits des femmes, était consacrée à des conférences. Les participants étaient également invités à faire don d’un livre. Le choix de Taina s’est porté sur l’oeuvre d’une autre femme : Chantal Spitz. « J’ai choisi pour ma part, le dernier recueil de nouvelles de Chantal Spitz, Et la mer pour demeure. Je suis vraiment très heureuse et fière d’avoir remis ce livre d’une grande autrice, écrivaine. » Le livre viendra enrichir la collection de la bibliothèque Mohammed Bin Rashid, la bibliothèque de Dubai.

Le vernissage de l’exposition Art Connects Women qui regroupe 120 oeuvres différentes, a lieu ce jeudi à Dubai. Taina Calissi a choisi de présenter « un triptique suspendu, bien évidemment autour de la thématique de la femme libre, de la femme du triangle polynésien,de la femme multiple. Mon oeuvre s’appelle multitude ».

L’artiste compte bien revenir au fenua enrichie de ses rencontres et certainement avec de nouvelles idées pour faire évoluer ses travaux…

Dernières news

Activer le son Couper le son