Covid dans la troupe A Nui Taputapuatea, tournée en Nouvelle-Zélande annulée

Publié le

En Nouvelle-Zélande, la covid circule. Sur une population de 5 000 000 d’habitant, le pays compte près de 40 000 cas actifs à ce jour. 3 membres de la troupe A Nui Taputapuatea, partie en début de semaine, ont été testés positifs. L’association a ainsi décidé de suspendre tous ses spectacles.

Publié le 17/12/2022 à 14:40 - Mise à jour le 17/12/2022 à 14:46

En Nouvelle-Zélande, la covid circule. Sur une population de 5 000 000 d’habitant, le pays compte près de 40 000 cas actifs à ce jour. 3 membres de la troupe A Nui Taputapuatea, partie en début de semaine, ont été testés positifs. L’association a ainsi décidé de suspendre tous ses spectacles.

Mauvais nouvelle pour A Nui Taputapuatea. 3 membres de la troupe ont été testés positifs au covid en Nouvelle-Zélande, où le virus circule beaucoup. La pays compte 40 000 cas actifs pour une population d’environ 5 000 000 d’habitants.

La troupe s’était préparée à cette éventualité avant même son départ pour la Nouvelle-Zélande. Un protocole sanitaire a été proposé aux délégations Maori, en cas de contamination, comme l’indique Titaua Raapoto, présidente de l’association : « C’est un rappel de tous les gestes que nous devons accomplir pour éviter de mettre en danger certains personnes« , précise-t-elle. Soit port du masque, utilisation du gel hydroalcoolique, et auto-tests quotidiens.

Malgré toutes les précautions et les recommandations du médecin du groupe, le simple fait que 3 membres soient testés positifs conduit à l’annulation pure et simple des représentations prévues. Un « coup dur » pour Wilfrid Sidole, secrétaire de l’association : « On ne va pas le cacher. Surtout que c’est au début du voyage. Mais effectivement, on s’était préparés à cette éventualité. Aujourd’hui, on doit mettre en place le protocole prévu donc on ne continue pas le voyage pour l’instant« .

Wilfrid Sidole, Secrétaire de A Nui Taputapuatea

Alerté de la situation, la communauté Maori qui accueille le groupe, a rapidement organisé la prise en charge de ses invités. Les 3 personnes positives au test covid ont été placées en septaine dans le fare principal du Marae.

« Nous sommes une famille. Avec le marae, on peut mette les personnes dans un espace où elles restent connectées au fenua et à un environnement sain« , glisse Wiremu S. Paniora,  « Kaitiaki » membre de la communauté « Te kotuku ». 

En attendant, la troupe reste confinée jusqu’à nouvel ordre et s’enrichit des enseignements de ses cousins Maori.

L’association indique par ailleurs que tous ses membres se portent bien, y compris ceux qui ont été testés positifs.

Dernières news

Activer le son Couper le son