fbpx
lundi 18 novembre 2019
A VOIR

|

Conservatoire artistique : des cours d’arts traditionnels en reo Tahiti

Publié le

Les inscriptions ont démarré au Conservatoire. L'établissement attire de plus en plus d’élèves. Cette année, les professeurs attendent un peu plus de 2000 artistes, des jeunes et des adultes. C’est plus que l’an passé...

Publié le 21/08/2019 à 15:38 - Mise à jour le 21/08/2019 à 15:42
Lecture < 1 min.

Les inscriptions ont démarré au Conservatoire. L'établissement attire de plus en plus d’élèves. Cette année, les professeurs attendent un peu plus de 2000 artistes, des jeunes et des adultes. C’est plus que l’an passé...

Ils étaient nombreux ce mercredi matin devant les portes du Conservatoire artistique. Les premiers parents sont arrivés une heure avant l’ouverture des inscriptions. Tous espérant trouver le créneau horaire idéal pour intégrer une activité à l’emploi du temps de leur enfant. “Il y a du monde, il faut s’armer de patience“, nous dit un papa. “Une fois par an on fait la queue, on prend son mal en patience”, confie un autre.

Simon Pillard est professeur de violoncelle. Il encadre en moyenne une trentaine d’élèves. Cette année son effectif augmente. “En général j’ai toujours entre 29 et une trentaine d’élèves. Là je vais avoir un peu plus d’élèves. (…) On va avoir un peu plus de musique e chambre.”

Nouveauté à cette rentrée : dans la section des arts traditionnels, qui à elle seule attire la moitié de l’effectif avec un millier d’élèves, les cours sont dispensés en langue tahitienne. “Tout ce fait en langue tahitienne. (…) On va forcer même les demis à parler tahitien, mettre des mots sur les instruments (…) On va essayer. C’est une première pour nous aussi. John Mairai va nous aider, nous encadrer”, explique Heremoana Urima, professeur de percussions et de ukulele

Plus de 2200 élèves de tout âge sont attendus cette année au conservatoire artistique. Il sera toujours possible de s’inscrire après ses 3 jours de rentrée, mais ce sera en fonction des places encore disponibles.

Des séjours thérapeutiques pour jeunes en difficulté

Depuis trois ans, le nombre de délits commis par des mineurs au fenua est en baisse. Afin de lutter contre la récidive, les adolescents sont pris en charge par la direction territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse. Celle-ci agit sur trois leviers : la famille, l’insertion et la santé. Sur ce dernier volet, trois séjours thérapeutiques ont été organisés cette année. Le dernier vient de se terminer à la Presqu’île.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X