fbpx
mercredi 20 novembre 2019
A VOIR

|

Comment sont notées les prestations au Heiva

Publié le

Publié le 20/07/2017 à 15:13 - Mise à jour le 20/07/2017 à 15:13
Lecture 2 minutes

Il existe un livret qui contient l’ensemble du règlement et des critères qui permettent les évaluations par le jury.  Parmi ces critères : la limite du temps des prestations.  Chaque groupe de chants traditionnels doit se produire au moins 20 minutes. Sur les seize groupes cette années, quatre ont respecté ce critère. 

Mais le travail du jury, n’est pas si simple. Steve Chailloux, membre du jury 2017, nous l’explique. “Nous ne sommes pas des machines. Nous n’appliquons pas froidement le règlement. On sait aussi tous les enjeux qu’il y a derrière cela, et on sait aussi juger un spectacle au niveau de son expressivité et des émotions qu’il nous procure. C’est quand même cela l’essentiel dans un spectacle de danse et dans tous les domaines de l’art.”

Pour Matani Kainuku, président du jury 2017, “Pour un groupe de danse, avoir un thème, est le critère essentiel”. Un thème basé sur l’histoire d’un district, d’un personnage historique. “Autre critère important, ce sont les aparima, puisque grâce à ceux-ci, les danseurs vont nous montrer qu’ils ont compris leur thème, qu’ils savent chanter et qu’ils savent danser ce qu’ils expriment.”

L’expression écrite et l’expression orale sont tout aussi importantes que la mise en scène. “C’est la raison pour laquelle nous avons pensé au niveau du jury d’intégrer dans les critères de notation des thèmes, des critères d’orthographe et de grammaire, pour faciliter l’exploitation future de ces thèmes, de ces chants au niveau des écoles qui voudraient lire et s’approprier ces choses-là. Je pense que c’est important.” estime Steve Chailloux.

Ce travail permettra de faciliter la transmission et la valorisation de cette littérature.  Une littérature  qui sera peut-être un jour mise à la disposition du grand public.
 

Rédaction Web avec Matahi Tutavae et Juliano Tautu

Des séjours thérapeutiques pour jeunes en difficulté

Depuis trois ans, le nombre de délits commis par des mineurs au fenua est en baisse. Afin de lutter contre la récidive, les adolescents sont pris en charge par la direction territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse. Celle-ci agit sur trois leviers : la famille, l’insertion et la santé. Sur ce dernier volet, trois séjours thérapeutiques ont été organisés cette année. Le dernier vient de se terminer à la Presqu’île.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Miss France 2020 : les candidates sont arrivées à...

Les 30 candidates au titre de Miss France sont arrivées au fenua dimanche soir. Elles ont été accueillies par le groupe de danse O Tahiti, et par de nombreux fans. Vaimalama Chaves, Miss France 2019, était également là et accompagnera les reines de beauté durant leur séjour où elles se prépareront au concours.

Stériliser les moustiques pour combattre des maladies ? L’ONU...

L'ONU a indiqué jeudi qu'elle allait examiner s'il était possible de combattre des maladies comme la dengue ou Zika en réduisant le nombre de moustiques dans le monde, en traquant et stérilisant les mâles.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X