vendredi 23 août 2019
A VOIR

|

Chinois Marrant sur scène à Tahiti

Publié le

Publié le 28/06/2018 à 11:14 - Mise à jour le 28/06/2018 à 11:14
Lecture 1 min.

Celui qui déclare que “Vous pensiez que les Chinois étaient partout ? C’est pire.”, se rit de tous les clichés y compris de ceux du public. Entre stand-up, sketchs et improvisations, Bun Hay Mean révèle pourquoi le chinois est l’avenir de l’homme.

C’est à l’adolescence que  Bun Hay Mean commence à écrire des sketchs et à faire du stand-up dans les différents cafés de Bordeaux. Il suit en parallèle de ses études des cours d’improvisation. Il décroche en 2006, à l’âge de 24 ans, une licence d’informatique et commence à travailler. Il décide cependant de démissionner pour se lancer dans une carrière d’humoriste à Paris.
 
Il continue de se produire dans des cafés et restaurants jusqu’à être repéré par Alain Degois, fondateur de la compagnie théâtrale du Déclic Théâtre. Il y rencontre notamment  Jamel Debbouze qui lui proposera d’intégrer son émission, le Jamel Comedy Club en 2014.

Bun Hay Mean se fait alors vraiment connaître de la scène parisienne, il monte cette même année son premier spectacle, Chinois Marrant dans la légende de Bun Hay Mean. (Source Wikipédia)

Voici le teaser de son spectacle.

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Économie : l’embellie se confirme en Polynésie

Au volet économie, la reprise de l’activité se confirme ! L’IEOM, l’AFD et l’ISPF ont présenté mercredi les comptes économiques rapides 2018 de la Polynésie. Ils révèlent un Produit intérieur brut en progression de 2,5 %. Les principaux moteurs de cette croissance sont la consommation des ménages, les exportations et les investissements. Les détails dans ce dossier :

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.