jeudi 22 avril 2021
A VOIR

|

Centenaire de l’Armistice : la fresque de Bruat officiellement inaugurée

Publié le

Publié le 28/01/2019 à 13:27 - Mise à jour le 28/01/2019 à 13:27
Lecture 2 minutes

Quatre artistes du fenua -Abuze, Cronos, HTJ et Komosulo- avaient été sélectionnés par le ministère de la Culture pour réaliser une imposante fresque leur rendant hommage. Leur travail a débuté en décembre et s’est achevé la semaine dernière par la pose de portraits d’anciens combattants travaillés sur ordinateur et imprimés sur des plaques en aluminium. « On est à la fois sur cette notion de travail de mémoire mais aussi de travail artistique. C’était important pour nous que ce soit de jeunes artistes qui aient été choisis pour réaliser cette oeuvre, souligne Heremoana Maamaatuaiahutapu. Ce n’est pas une oeuvre morbide au contraire. C’est de l’art contemporain, c’est un art vivant pour parler de notre histoire. « 

La fresque a été officiellement inaugurée ce mardi en présence des autorités du Pays. « Aujourd’hui nous sommes en Polynésie d’une façon générale, très attachés à la mémoire. (…)Il est important que l’on marque l’esprit de nos populations et surtout de nos jeunes sur le rôle qu’ont joué les Polynésiens pour la protection des libertés, pour la France libre. ce n’est que justice rendue à nos anciens poilus », estime le président du Pays Edouard Fritch.  

C’est le mur des anciennes écuries de la caserne Bruat, situé le long de la rue du Bataillon du Pacifique, qui a été choisi pour la réalisation du projet.  
 

Les portraits affichés ont été sélectionnés « pour pouvoir y attacher une histoire », explique Jean-Christophe Shigetomi, historien. « Avec les artistes, en fonction de la qualité numérique des documents que l’on avait, on a choisi des portraits, chaque portrait ayant une histoire particulière (…)Ce sont des portraits de combattants de la Grande guerre et de la Seconde guerre mondiale, qui ont pour certains donner leur vie c’est le cas de Charles Bernardino, et/ou qui ont donné leurs tripes pour répondre à des circonstances particulières qu’étaient la guerre et la défense des libertés. » 

 

Rédaction web 

infos coronavirus