mercredi 30 septembre 2020
A VOIR

|

Carine Bonnefoy Atger, une fille du jazz aux origines polynésiennes

Publié le

Carine Bonnefoy Atger est polynésienne par sa mère et provençale par son père. Sa musique de toujours est le jazz, mais cette pianiste et compositrice puise également l'inspiration dans ses racines locales. Elle sera en concert au restaurant White, mercredi à partir de 19 h 30, accompagnée de trois autres musiciens.

Publié le 17/12/2019 à 16:32 - Mise à jour le 03/02/2020 à 13:41
Lecture 2 minutes

Carine Bonnefoy Atger est polynésienne par sa mère et provençale par son père. Sa musique de toujours est le jazz, mais cette pianiste et compositrice puise également l'inspiration dans ses racines locales. Elle sera en concert au restaurant White, mercredi à partir de 19 h 30, accompagnée de trois autres musiciens.

Elle est pianiste, compositrice, arrangeuse, orchestratrice et chef d’orchestre. Carine Bonnefoy Atger, fille du jazz, mais aussi d’une polynésienne de Taha’a et d’un provençal, est revenue au fenua après 10 ans d’absence « pour retrouver sa culture, ses origines ».

Née à Toulon, c’est là-bas qu’elle découvre le piano à l’âge de 7 ans, et elle ne l’aura plus jamais lâché. Diplômée du département jazz et musiques improvisées du Conservatoire de Paris, elle est également docteur en musicologie depuis 2017.

Et depuis 25 ans, elle redistribue son savoir en enseignant la composition à des étudiants âgés de 17 à 35 ans.

Carine est également une artiste primée. D’abord du Django d’Or / Prix Sacem de la création pour son album « Outre-Terres » en 2007 ; puis d’un Grammy en 2009. Mais ce n’est pas le plus important. Pour elle, c’est la musique qui prime.

L’artiste puise une partie de son inspiration dans ses racines polynésiennes. « Je pense que ce qui me touche le plus, ce sont les sonorités des percussions, que j’ai pu réintégrer d’une certaine manière dans mes compositions, et notamment en jouant quelques-une d’entre elles, dont le to’ere et le pahu. »

Corine a sorti un nouvel album en mai dernier « avec un grand ensemble de 17 musiciens que je dirige en France », confie-t-elle. « C’est un peu un instrumentarium atypique. Il y a un quintet à cordes, il y a trois voix sans paroles, sans texte, cinq bois et cuivres, et une section rythmique avec une guitare. Et moi je suis au piano. Toute la musique est originale. »

Vous pourrez entendre cette musique originale, mais également des standards du jazz, mercredi au restaurant White à partir de 19h30. La jeune femme y sera en concert avec Armando Castagnoli au saxophone, Félix Vilchez à la basse et Karl Brinckfieldt à la batterie.

Participation : 1500 Fcfp par personne. Places limitées, réservation conseillée au 40.42.70.88 et au 89.29.11.58

infos coronavirus

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Télétravail : un projet de loi présenté aux partenaires...

Dans une réponse à Virginie Bruant en séance à l'assemblée de la Polynésie, la ministre du Travail Nicole Bouteau, a annoncé qu'un projet de loi sur le télétravail a été formalisé.

Les chiens ne sont pas des peluches

L’association de protection des animaux lance un appel à la population pour faire cesser les comportements irresponsables vis-à-vis des animaux domestiques, dont surtout les chiens. Vendredi dernier, Sylvia Tauateruatu est intervenue dans la vallée de la Mission pour sauver une dizaine de chiots de l’euthanasie. Des animaux dont la propriétaire, une jeune fille d’une vingtaine d’années, ne peut plus assumer car habitant dans un logement social où le règlement l’interdit...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV