jeudi 22 août 2019
A VOIR

|

Boue, pluie… une cueillette mouvementée pour les porteurs d’oranges

Publié le

Publié le 20/06/2019 à 14:12 - Mise à jour le 20/06/2019 à 14:12
Lecture 2 minutes

Il aura fallu encore fournir quelques efforts aux porteurs d’oranges pour arriver jusqu’au bout. Ce matin, la rivière qui les sépare de leur famille est en crue. Les pompiers les aident à traverser. Le mauvais temps de ces derniers jours a causé quelques péripéties cette année : “Cette année ça a été dur puisque nous avons eu de la pluie depuis lundi et mardi, plus de peur que de mal, parce que 4 de nos porteurs ont été emportés par la crue. Heureusement il n’y a pas eu de blessés. Sur le plateau des orangers, il y a beaucoup de boue. C’est très très dangereux”, raconte Guillaume Mamae Vice-Président de l’association pour la protection de la vallée de la Punaruu. 

Plus de 180 porteurs ont pris part à l’aventure. Une aventure humaine, mais surtout transgénérationnelle : “C’était dur, mais tranquille. On est monté vendredi. On est restés en haut pour nettoyer le chemin et on a commencé à ramasser les oranges ce vendredi. (…) J’ai ramené dans les 40 kg d’oranges. C’est la première fois que j’y vais (…) C’est à refaire”, raconte Herearii Tehuritaua. 
Edwina Mamae cueille des oranges depuis qu’elle est petite : “J’ai grandi là-dedans. Mon papa m’emmenait déjà petite. Au fil du temps, on a pris la relève de papa avec mon tane. C’est très important pour nous de faire ça parce que l’orange c’est l’emblème de la commune.” 
 

Les cueilleurs ont récolté environ 6 tonnes d’oranges sur les hauteurs de la Punaruu. Parmi eux, Coco. A 70 ans, il porte chaque année ce fardeau sur les épaules : “Nos parents nous emmenaient ici pour nous faire connaître la vallée. On a ça dans le sang. (…) Il n’y a pas de secret (pour arriver à faire la montée, NDLR), il faut manger sainement.” 

Les courageux porteurs ont été accueillis par leur famille très impatiente après plusieurs jours en montagne, mais aussi, comme le veut la tradition, par le maire, la Miss et le Mister Punaauia 2019. 
Les porteurs seront salués samedi, à la mairie de Punaauia à la fête annuelle de l’orange.

​Rédaction web avec Sophie Guébel

Retrouvez tout le programme de la fête de l’orange en cliquant ICI

 

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Dossier : tout sur l’allocation de rentrée scolaire

20 000 foyers ont reçu depuis jeudi dernier l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) versée par la CPS. Cette aide financière est souvent indispensable pour les ménages les plus modestes. 35000 enfants de 2 à 21 ans vont pouvoir toucher entre 5000 et 24000 Fcfp pour acheter des fournitures scolaires. A qui s’adresse l’ARS ? A quel montant peut-on prétendre ? Réponses dans notre dossier :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction