jeudi 23 septembre 2021
A VOIR

|

Au CAPF, les arts au service de la continuité pédagogique

Publié le

Le Conservatoire Artistique de la Polynésie française (CAPF) a adapté ses enseignements à la situation sanitaire. Les cours sont organisés en distanciel par l’équipe pédagogique afin de donner cours aux élèves inscrits cette année.

Publié le 30/08/2021 à 15:31 - Mise à jour le 30/08/2021 à 15:40
Lecture < 1 min.

Le Conservatoire Artistique de la Polynésie française (CAPF) a adapté ses enseignements à la situation sanitaire. Les cours sont organisés en distanciel par l’équipe pédagogique afin de donner cours aux élèves inscrits cette année.

Une caméra, une source de lumière, un enregistreur audio, un micro, des professeurs, et le tour est joué : ces derniers jours, le Conservatoire s’est activé pour proposer ses cours en ligne aux élèves dès ce lundi. En section traditionnelle, les enseignants ont adapté leur méthode d’enseignement.

“Nous nous sommes focalisés sur les quelques leçons à donner à nos élèves en initiation, donc à partir de 6 ans. Par exemple, nous avons fait un enregistrement sur les différents instruments traditionnels, les différents sons que chaque instrument traditionnel produit, et nous avons aussi les quelques notes en théorie, bien sûr, pour l’exécution de ces instruments” explique Steve Aangia, professeur de percussions traditionnelles.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Chaque professeur présente ses cours et explique le déroulement de l’ensemble des cours pour le début de l’année scolaire à travers de petites séquences vidéo.

“Sur deux semaines, on ne pourra pas accueillir nos élèves. Nos anciens élèves connaissent le système, mais les nouveaux élèves devront le découvrir au travers de vidéos de présentation du personnel, de l’espace où ils vont exercer leur cours et en même temps, du lieu en lui-même indique Vanina Ehu, coordinatrice de la section des arts traditionnels.


Chaque élève ou parent d’élève recevra un lien qui leur permettra d’accéder aux cours. Même si la situation sanitaire n’est pas idéale, elle permet cependant aux enseignants de développer leur créativité artistique au service des élèves.

Rédigé par

infos coronavirus