jeudi 17 juin 2021
A VOIR

|

Arepha, de Tahiti à Raraka

Publié le

Publié le 02/03/2019 à 10:15 - Mise à jour le 02/03/2019 à 10:15
Lecture < 1 min.

À Raraka, vous allez facilement remarquer ce jeune très actif dans tout ce qu’il fait. Il n’est pourtant pas originaire de cet atoll des Tuamotu. Arepha Suhas a quitté sa Presqu’île de Tahiti il y a quatre ans pour tout apprendre de la vie pa’umotu.
 
« C’est différent, sourit-il. C’est dur aussi, il faut se débrouiller, ce n’est pas comme à Tahiti. Là, tu es obligé d’aller à la pêche tous les jours, faire le coprah, s’occuper du parc à poissons… »
 
Son initiation a été rapide car, à Raraka, on vit encore en communauté. On pêche ensemble, on fait le coprah ensemble, on aide son voisin à construire sa maison. Ce ne sont pas les activités qui manquent au quotidien. Arepha a appris plus de choses en peu de temps sur cet atoll coupé du monde.
 
Aujourd’hui il se plaît bien à Raraka, même si ses parents lui manquent ainsi que les courses de va’a avec son club Maire Nui de Tautira.
 

Rédaction web avec Ingrid et André Vohi

infos coronavirus

Covid-19 : une aide pour les entreprises qui ont été contraintes de restreindre leur activité

Dans son compte-rendu, le conseil des ministres annonce une "aide financière exceptionnelle" de prise en charge de la patente des entreprises et sociétés ayant fait l'objet d'une interdiction d'accueil du public ou d’une interdiction ou d’une restriction d’activité en raison de la crise sanitaire de la Covid-19.