fbpx
vendredi 21 février 2020
A VOIR

|

‘A ‘ori a hura ‘e ‘a pehe

Publié le

Publié le 31/08/2016 à 8:34 - Mise à jour le 31/08/2016 à 8:34
Lecture 2 minutes

Après la diffusion d’un teaser qui a fait plus de 60 000 vues en seulement deux semaines, le Collectif des Tamari’i Ha’uti dévoile enfin son projet solidaire 2016 : un clip et un concert pour défendre la cause de la surdité en Polynésie française.

Le projet est plein de surprises.
La musique est nouvelle, titrée ‘A ‘ori ‘a hura ‘e ‘a pehe, elle a été écrite par Tamatoa KAUTAI, de l’association To Tiare, à l’origine de la création du collectif des Tamari’i Ha’uti. Le tempo plus enjoué que l’an passé, est entraînant et donne la nostalgie des années 1990, des années marquées par le succès international du groupe Fenua mené par Guy LAURENS. Les paroles uniquement en langue tahitienne lancent un message d’unité. Elles font rappeler tous les sens: le toucher, l’odorat, la vue, l’ouïe et la parole, et appellent la société à plus d’ouverture d’esprit face au handicap quel qu’il soit.

L’association soutenue est elle aussi nouvelle, c’est Apa e Reo Nui que ce collectif d’artistes du fenua a choisi d’aider en 2016. Une association assez discrète, et pour cause, elle manque d’interface (interprète pour les sourds et muets). Les projets d’Apa e Reo Nui sont pourtant nombreux : faire venir un interface, monter un internat pour les sourds à Tahiti, former sa communauté à la Langue des Signes Française, réouvrir une école adaptée aux enfants sourds et muets du fenua, etc. Le manque de subvention est un frein important pour le développement de l’association. Sa présidente, Vaea BILLY, qui fait apparition dans le clip, est très heureuse et touchée par le geste des Tamari’i Ha’uti en leur faveur. Elle espère que les fonds récoltés à travers le concert que ces artistes bénévoles donneront le 24 septembre 2016 permettront de financer un dispositif cadré et adapté aux sourds dans l’examen du permis de conduire.

Enfin, le collectif des Tamari’i Ha’uti subit lui aussi quelques nouveautés. Pour des raisons professionnels, quelques artistes seront regrettés lors du concert à To’ata le 24 septembre, mais leur absence sera comblée par de nouvelles voix et de nouveaux talents. Vevo, Eto, Sylvio Cicero, Takanini, Fred Garbutt, Jamaroots Kurahei Bennett, Walid, et même Trishka sont autant d’artistes qui joueront aux “enfants terribles” sur la scène de To’ata le mois prochain. Ils seront accompagnés par les artistes déjà “Tamari’i Ha’uti” en 2015 : Verua, Guy Laurens, les Hiro’s, Eva Ariitai, MixTape, Taloo ou encore Natura Jam.

Le concert du 24 septembre promet donc du beau spectacle. Les places en vente à Carrefour Punaauia, Arue et Tiare FM ne changent pas de prix : elles sont à 2000 francs. Les bénéfices de la soirée seront reversés en totalité à l’association Apa e Reo Nui.

Rédaction Web – Maite MAI

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X