mardi 11 mai 2021
A VOIR

|

À la découverte de « Te Koko », le pito de Faaite

Publié le

Publié le 05/03/2019 à 9:37 - Mise à jour le 05/03/2019 à 9:37
Lecture < 1 min.

Faaite n’a rien à envier aux atolls qui l’entourent. Son lagon se décline également d’un magnifique dégradé de bleu très poissonneux. En vous promenant ici et là, vous découvrirez aussi des sites mythiques, des curiosités de la nature comme ce trou bleu océan ancré au beau milieu du récif, appelé Te Koko.
 
Un conduit naturel qui communique avec l’océan et d’où l’eau sort avec force lors de chaque marée et s’évacue en un fort siphon à marée descendante. « Quand il y a marée basse, il y a un genre de tourbillon qui aspire vers le large, explique Sabrina, une habitante de l’île. On dit que quand on jette un coco à l’intérieur du koko, ça sort décortiqué au large. »
 
Depuis leur découverte, les koko des Tuamotu, car il en existe aussi à Anaa, ont toujours suscité la curiosité des chercheurs. À chaque fois qu’ils se rendent sur le site, Bruno et son ami ne peuvent s’empêcher de descendre dans ce conduit où l’on découvre plusieurs cavités.
 
« Là je suis descendu et il y a trois crevasses, raconte-t-il, encore essoufflé de sa plongée. J’étais étonné parce que c’est la première fois que je plonge jusqu’au fond. C’est magnifique, ça donne envie d’explorer. »
 
C’est d’ailleurs un lieu à découvrir absolument car « si tu n’as pas découvert le pito de Faaite, tu n’es pas venu à Faaite », conclut Bruno.
 
Dès que l’occasion se présente, les habitants de Faaite viennent ici avec leurs enfants et leurs amis pour passer du bon temps, mais surtout pour raconter l’histoire de ce trou.
 
 

Rédaction web avec Rony Mou-Fat

infos coronavirus