jeudi 6 août 2020
A VOIR

|

1er Village du Tiurai : le programme

Publié le

Publié le 02/07/2020 à 13:32 - Mise à jour le 02/07/2020 à 13:33
Lecture 3 minutes

La première édition du Village du Tiura se déroulera du mercredi 8 au samedi 11 juillet, et du mercredi 15 au samedi 18 juillet, de 10 à 18 heures, dans les jardins de la Maison de la Culture.

Cet événement  a pour but, en cette période particulière, et suite à l’annulation du Heiva rima’ī, de faire vivre les festivités du Heiva en donnant une visibilité aux acteurs de l’artisanat traditionnel, explique la présidence dans un communiqué.

32 artisans se relaieront dans le village. Les visiteurs auront l’opportunité de découvrir des créations uniques autour de 5 univers de l’artisanat traditionnel répartis autour du Paepae a Hiro : la bijouterie traditionnelle, le tīfaifai et la couture, la sculpture et la gravure, la vannerie et – période oblige – les costumes de danse et accessoires.

Des ateliers d’initiation à l’artisanat traditionnel

Le Village du Tiurai permettra également aux visiteurs de s’essayer aux gestes de la création artisanale sur ces mêmes thématiques au travers d’ateliers participatifs.

5 ateliers thématiques seront proposés chaque jour par les artisans. Les participants seront invités à s’inscrire en ligne, au plus tard la veille de l’atelier, via la page Facebook de l’événement « Village du Tiurai », ou sur place le jour même sous réserve de places disponibles.

Le tarif de l’atelier sculpture est fixé à 1000 Fcfp pour une durée de 2 heures et celui des autres ateliers est fixé à 500 Fcfp pour une durée d’une heure, avec un nombre de places limitées à 10 personnes par atelier. À l’issue de chaque atelier créatif, les participants repartiront avec leur création.

De nombreuses festivités

Chaque jour dès l’ouverture, des démonstrations et tableaux vivants seront programmés tout au long de la journée sur le Paepae a Hiro. Chaque univers de l’artisanat traditionnel sera représenté par des artisans, qui à tour de rôle, dévoileront leurs techniques au public en travaillant une pièce de leur choix.

Dans l’esprit du Heiva, les vendredis après-midi et les samedis seront particulièrement festifs et animés. Le public pourra, chaque vendredi à 15h15, s’essayer à la danse traditionnelle ‘Ori Tahiti lors des ateliers gratuits ouverts à tous, organisés sur le Paepae a Hiro.

Ambiance musicale assurée chaque samedi à partir de 13h, avec le groupe « Aparima Rau » qui animera une bringue 100% locale sur le Paepae a Hiro.

Le samedi 11 juillet, à 15h30, un tamure marathon (au tarif de 1000 Fcfp) sera organisé sur le Paepae a Hiro. Il sera animé par Tumata Vairaaroa, danseuse professionnelle de ‘Ori Tahiti depuis plus de dix ans. Les participants et visiteurs pourront apprécier le rythme des percussions traditionnelles qui animera le village.

Le samedi 18 juillet à 16h, un défilé de mode organisé par Freddy Mou, artisan et créateur de la marque « Fenua by Freddy » viendra clôturer le Village du Tiurai. A cette occasion, Freddy Mou présentera sa dernière collection qu’il sublimera avec les créations des artisans qui exposent au village.

Un événement organisé dans le respect des règles sanitaires

Les mesures sanitaires en vigueur seront appliquées sur l’ensemble du village. Dès l’entrée, les visiteurs pourront trouver un stand où se procurer des masques en tissu certifiés AFNOR.

Des solutions hydro-alcooliques seront également mises à disposition du public à l’entrée du site, sur chaque stand ainsi qu’à l’entrée de chaque atelier. Les espaces et le matériel utilisés seront désinfectés entre chaque atelier afin de respecter au mieux les règles sanitaires préconisées par les autorités sanitaires du Pays.

Un sens de circulation autour du Paepae a Hiro sera également mis en place, afin d’éviter le croisement ou l’attroupement des visiteurs. Le port du masque est fortement recommandé.

À Télécharger : le programme des animations

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

La DPDJ en mission à Raiatea

La délégation pour la prévention de la délinquance de la jeunesse (DPDJ), avec à sa tête Teiva Manutahi, s’est rendue, cette semaine, à Raiatea. Elle a organisé une réunion, mercredi, avec deux autres services du Pays, (DGEE et DPAM), dans les locaux de la circonscription des îles Sous-le-Vent, à Uturoa.

Nation Music Festival : DJ King Sky aux platines

42 DJ ont été invités à se produire sur la scène de la deuxième édition du Nation Music Festival qui a débuté jeudi soir au Parc Vairai. Rencontre avec un jeune DJ en pleine ascension : DJ King Sky.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV