dimanche 18 avril 2021
A VOIR

|

Panne électrique générale : retour à la normale à 19 h 15

Publié le

Publié le 10/10/2019 à 20:54 - Mise à jour le 10/10/2019 à 20:57
Lecture < 1 min.

Peu avant 16h un transformateur à pris feu à la centrale électrique de la Punaruu. La chaleur a été telle que le secours s’est également arrêté par sécurité, provoquant ainsi un blackout général sur l’île de Tahiti. Cinq casernes de pompiers ont été mobilisées et près de 42 pompiers sont intervenus sous la direction du colonel Masson, directeur de la protection civile.

Un PC de crise a été rapidement mis en place au Haut-commissariat de la République, dirigé par Christophe Deschamps, le directeur de cabinet du Haut-commissaire.
La mission du PC de crise aura été entre autres, de veiller à la sécurisation des personnes fragiles et des structures sensibles : port, aéroport, hôpitaux, cliniques, centres de dialyses, personnes fragiles à domicile. Seules quelques personnes ont dû être évacuées à Mahina.

En centre-ville la circulation a été perturbée en raison de la coupure des feux de signalisation. Gendarmes et policiers ont permis d’éviter tout mouvement de panique et de fluidifier la circulation.

Le rétablissement du courant s’est fait progressivement et s’est achevé en début de soirée. Le Haut-commissariat recommande à la population de limiter autant que possible sa consommation électrique pour les heures à venir afin de pouvoir réalimenter tout le monde rapidement.

Le PC de crise restera en veille vendredi, et surveillera notamment la reprise de l’activité industrielle, grande consommatrice d’électricité.

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.