samedi 30 mai 2020
A VOIR

|

Wallis et Futuna, seul territoire français épargné par le Covid-19

Publié le

Le petit archipel de Wallis et Futuna est le seul territoire français où aucun cas de Covid-19 n’a jusqu’alors été recensé, mais les autorités sont vigilantes, compte tenu de la vulnérabilité de la population, a indiqué jeudi le préfet.

Publié le 09/04/2020 à 9:31 - Mise à jour le 09/04/2020 à 10:24
Lecture < 1 min.

Le petit archipel de Wallis et Futuna est le seul territoire français où aucun cas de Covid-19 n’a jusqu’alors été recensé, mais les autorités sont vigilantes, compte tenu de la vulnérabilité de la population, a indiqué jeudi le préfet.

« Depuis qu’un cas a été identifié la semaine dernière à Saint-Pierre-et-Miquelon, nous sommes effectivement, la dernière terre française habitée sans cas de Covid-19 », a déclaré à l’AFP l’administrateur supérieur de l’archipel, Thierry Quéffelec.

Il a précisé que le dernier vol avec passagers en provenance de Nouvelle-Calédonie, seule destination desservie en direct, datait du 16 mars et que la liaison aérienne entre l’île de Wallis et celle de Futuna était maintenue, moyennant des contrôles sanitaires.

Vendredi dernier, un Airbus et un bateau cargo ont permis le ravitaillement de cet archipel d’environ 11 000 habitants, en médicaments et en matériels et denrées nécessaires à la vie quotidienne.

« Il faut 80 containers pour permettre à Wallis et Futuna de vivre pendant 5 à 6 semaines. Le ‘pont aérien’ est en outre indispensable car environ 200 personnes ont des médicaments à renouveler tous les 15 jours », a souligné M. Quéffelec.

Il a insisté à cet égard sur le grave impact qu’aurait le Covid-19 sur la population de Wallis et Futuna où le diabète, l’obésité (60% de la population) et les maladies cardiaques sont répandues et les moyens sanitaires limités.

« Nous avons multiplié par cinq le nombre de places en réanimation, et en disposons ainsi de dix grâce à sept respirateurs adultes et trois pour enfants », a-t-il déclaré, ajoutant que l’île s’approvisionnait aussi en médicaments nécessaires à la sédation des patients.

Une procédure de « sas très fermé », avec placement en quatorzaine dans des hôtels est également en préparation, pour être appliqué quand le trafic aérien de passagers reprendra.

Une cellule de crise se réunit tous les jours autour du préfet, en présence d’élus de l’assemblée territoriale, de représentants des trois royaumes coutumiers et du vicaire général. Les traditions polynésiennes et la religion catholique sont au cœur de la vie quotidienne des habitants.

SourceAFP

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV