samedi 6 mars 2021
A VOIR

|

Vidéos – L’ouragan Lane faiblit, pluies diluviennes à Hawaii

Publié le

Publié le 23/08/2018 à 8:16 - Mise à jour le 23/08/2018 à 8:16
Lecture 2 minutes

L’ouragan Lane commence à toucher l’archipel de Hawaii. Des évacuations ont eu lieu à Big Island où plusieurs artères principales ont dû être fermées. Quelques habitations ont été endommagées par le vent. Des arbres sont tombés. Mais aucun dommage majeur n’a été recensé selon Hawaii News now. 

A l’ouest de l’île de Maui, un incendie a démarré et prend de l’ampleur, attisé par la force du vent.

 

Classé en catégorie 5 (la plus forte) en début de semaine, l’ouragan Lane a depuis faibli. Mais la vigilance reste de mise avec des vents soutenus à plus de 170 km/h.
Oahu et Maui restent en alerte ouragan, Kauai est sous surveillance. Big Island est en vigilance pour un niveau de tempête tropicale. 

Philippe Lemonnier, habitant de Tahiti actuellement à Hawaii, se trouve sur l’île de Oahu. Il nous explique la situation à 9h30 ce vendredi : « Depuis mercredi soir l’Etat et le gouvernement on annoncé l’état d’urgence donc tout est fermé et les bus ont été mobilisés pour d’éventuelles évacuations. Pour l’instant Oahu n’a pas beaucoup été touchée puisque l’ouragan arrive du sud-est donc il faut le temps qu’il passe par les autres îles (…) Ici on attend l’arrivée de l’ouragan dans la journée. Il a été dégradé en catégorie 2. Il faiblit, c’est plutôt une bonne nouvelle mais on attend tout de même de forts vents et des pluies dans l’après-midi. (…) Là on commence à sentir le vent qui se renforce et la pluie qui arrive. (…) La population est assez stressée parce qu’ils n’ont pas vraiment l’habitude des ouragans.(…) Je suis sur le campus de l’université de Hawaii. On a demandé à tous les étudiants de rester sur place, dans leurs chambres et de ne pas sortir des dortoirs, de garder des réserves de nourritures en cas de besoin. Les autorités sont organisées en cas de problème. » 

Rédaction web 

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu