fbpx
vendredi 6 décembre 2019
A VOIR

|

Vidéo – Apple dévoile son iPhone Xs, très haut de gamme

Publié le

Publié le 11/09/2018 à 8:01 - Mise à jour le 11/09/2018 à 8:01
Lecture 3 minutes

Les iPhone dévoilés mercredi au siège de Cupertino sont des versions plus sophistiquées –plus rapides notamment– de l’iPhone X (“10”) présenté l’an dernier pour fêter les dix ans du smartphone d’Apple, dont la compagnie est très dépendante financièrement.
Le groupe a présenté le modèle en deux tailles: 5,8 pouces (14,7 cm) et un modèle “Max” avec un écran de 6,5 pouces (16,5 cm). Très attendu, le prix de vente du Xs est le même que l’X l’an dernier: 999 dollars aux Etats-Unis pour la version de base. Le Xs Max, quant à lui, sera vendu à partir de 1 099 dollars.
“C’est l’iPhone le plus avancé que nous ayons jamais créé”, a affirmé le P-dg Tim Cook, chemise bleue et baskets blanches, sur la scène du Steve Jobs Theater, à propos de l’iPhone Xs.

Le groupe a notamment insisté sur la qualité de l’écran OLED et de l’appareil photo, qui permettent tous deux de mieux profiter de la vidéo et des applications de réalité augmentée, deux domaines sur lesquels Apple travaille, cherchant à diversifier ses activités face à un marché mondial du smartphone en panne.

> En Polynésie fin octobre ?

Le Xs et le Xs Max seront disponibles en pré-commande à partir de vendredi, pour livraison le 21 septembre. En Polynésie, les nouveaux téléphones devraient être en vente d’ici fin octobre. 

Comme attendu, le groupe a aussi présenté une version moins onéreuse, le iPhone Xr, vendu à partir de 749 dollars et disponible en octobre. Il dispose en grande partie des mêmes fonctionnalités que le Xs mais avec un écran LCD plutôt que OLED et un châssis en aluminium plutôt qu’en acier.
La marque à la pomme a aussi annoncé avoir déjà vendu 2 milliards d’appareils mobiles.
“Nous sommes sur le point de livrer notre deux milliardième appareil fonctionnant sous iOS”, système d’exploitation mobile d’Apple, s’est vanté Tim Cook.

> “Boomers” et “Hipsters”

Le groupe a aussi présenté sa quatrième version de montre connectée AppleWatch, qui a notamment un écran plus grand et davantage de fonctionnalités liées à la santé, comme un détecteur de chute et la possibilité de réaliser un électrocardiogramme.  Une façon de s’adresser à un public vieillissant mais connecté tout comme à de jeunes hipsters vivant à cent à l’heure.

La présentation a commencé comme d’habitude avec un film promotionnel, parodie de la série et des films “Mission : Impossible” mettant en scène une employée d’Apple courant sur le campus futuriste de l’entreprise.
Dès le début de matinée, des centaines d’invités s’étaient pressés sous le soleil californien pour pénétrer dans la salle.
La stratégie du très haut de gamme permet à Apple de maintenir jusqu’à présent sa part de marché tout en continuant d’augmenter son chiffre d’affaires issu de ses smartphones, un bon moyen de compenser l’atonie du marché mondial, complètement saturé et marqué par la concurrence croissante des groupes chinois.

“L’iPhone X est l’un des facteurs qui ont aidé Apple à devenir la première compagnie (privée) à franchir la barre des 1 000 milliards de dollars” de capitalisation boursière début août, relève Counterpoint Research.
Apple peut, de plus, compter sur un socle d’aficionados indéfectibles, prêts à casser leur tirelire pour s’offrir le dernier-né de la gamme.

Ce qui fait dire à certains analystes qu’Apple peut facilement se contenter, financièrement, d’une part de marché relativement modeste, mais qui reste assez stable.

Avec environ 12% du marché mondial, la firme à la pomme a perdu au deuxième trimestre sa deuxième place, détrônée par le chinois Huawei qui connaît une croissance ultrarapide, selon les cabinets Gartner et IDC.
Le cabinet IDC prévoit un petit recul des ventes de smartphones en 2018, à 1,46 milliard d’unités, avec une reprise modérée à partir de 2019 grâce au marché indien, à la reprise du marché chinois ou à l’arrivée de l’internet mobile ultrarapide 5G.

Rédaction web avec AFP

Fruits et légumes : la guerre des marges

Les maraîchers du fenua tirent la sonnette d’alarme. Le 15 février de cette année, sans concertation avec les producteurs, le gouvernement retire tous les fruits et légumes de la liste des PPN et des PGC, à la demande de la fédération générale du commerce. Chaque commerçant devient donc libre de fixer ses prix. Deux syndicats agricoles demandent au gouvernement des marges réglementées pour sauver l’agriculture locale.

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Block Friday : et en Polynésie ?

Ils sont une poignée, mais veulent le faire savoir. Militants, commerçants, ils s’opposent au Black Friday, cette opération de ventes au rabais directement inspirée d’une pratique commerciale des États-Unis. À Papeete, si plusieurs enseignes affichent des promotions depuis plusieurs jours, certains préfèrent ne pas y participer et prônent une autre façon de consommer.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X