fbpx
jeudi 21 novembre 2019
A VOIR

|

Vaccin contre la dengue : vers une autorisation pour décembre, la Polynésie concernée

Publié le

Publié le 18/10/2018 à 7:26 - Mise à jour le 18/10/2018 à 7:26
Lecture 2 minutes

Le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’EMA a recommandé l’indication du vaccin Dengvaxia pour les personnes âgées “de 9 à 45 ans ayant déjà été infectées par le virus et vivant dans des zones d’endémie”, selon un communiqué de Sanofi.
Cela pourrait notamment concerner les territoires français d’Outre-mer comme les Antilles, la Polynésie française ou l’île de La Réunion, durement frappée cette année par une épidémie de dengue, une infection transmise par un moustique.

“L’autorisation de mise sur le marché de la Commission européenne est attendue en décembre 2018”, a précisé Sanofi.
Depuis fin 2015, Dengvaxia a déjà obtenu des autorisations de mise sur le marché dans vingt pays, notamment au Mexique, au Brésil ou encore aux Philippines.

> Scandale aux Philippines

Mais ce premier vaccin au monde contre la dengue est jusqu’à présent un échec commercial retentissant pour le groupe, doublé d’un scandale aux Philippines, où les autorités l’ont accusé d’avoir causé la mort de dizaines d’enfants.
Sanofi avait averti fin 2017 que Dengvaxia pouvait aggraver les symptômes de la dengue chez les personnes n’ayant jamais été infectées auparavant par ce virus.

Cette annonce avait créé la panique aux Philippines, où des centaines de milliers d’enfants avaient déjà été vaccinés.
Cependant Sanofi a toujours fermement défendu son vaccin et dit n’avoir jamais identifié aucun décès lié à son administration. Quant aux autorités philippines, elles ont paru par la suite divisées sur l’affaire.

>>> Lire aussi : Vaccin anti-dengue défectueux : Sanofi va rembourser à Manille les doses non utilisées

En avril dernier, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé de tester les patients individuellement avant de leur injecter Dengvaxia, afin de s’assurer qu’ils n’ont pas été exposés plus tôt à ce virus.
Dengvaxia a été évalué dans le cadre d’études cliniques ayant inclus plus de 40 000 personnes dans quinze pays, complétées par des études d’efficacité et de tolérance “de grande envergure” offrant jusqu’à six années de suivi à ce jour, selon Sanofi.

Avec AFP

Des séjours thérapeutiques pour jeunes en difficulté

Depuis trois ans, le nombre de délits commis par des mineurs au fenua est en baisse. Afin de lutter contre la récidive, les adolescents sont pris en charge par la direction territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse. Celle-ci agit sur trois leviers : la famille, l’insertion et la santé. Sur ce dernier volet, trois séjours thérapeutiques ont été organisés cette année. Le dernier vient de se terminer à la Presqu’île.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Miss France 2020 : les candidates sont arrivées à...

Les 30 candidates au titre de Miss France sont arrivées au fenua dimanche soir. Elles ont été accueillies par le groupe de danse O Tahiti, et par de nombreux fans. Vaimalama Chaves, Miss France 2019, était également là et accompagnera les reines de beauté durant leur séjour où elles se prépareront au concours.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X