vendredi 20 septembre 2019
A VOIR

|

Vaccin anti-dengue défectueux : Sanofi va rembourser à Manille les doses non utilisées

Publié le

Publié le 14/01/2018 à 15:21 - Mise à jour le 14/01/2018 à 15:21
Lecture 2 minutes

Sanofi a souligné que ce remboursement n’avait rien à voir avec des questions de sécurité et visait à améliorer ses relations avec le ministère philippin de la Santé, qui enquête sur le décès d’une quinzaine d’enfants vaccinés au Dengvaxia.

Les Philippines avaient suspendu en décembre toute vente et distribution du Dengvaxia quand le groupe français avait prévenu qu’il pourrait aggraver la maladie chez les personnes n’ayant jamais été infectées auparavant en cas d’exposition au virus. La campagne publique de vaccination massive de Manille, une première mondiale, avait aussi été suspendue.

Le ministère de la Santé a déclaré dans un communiqué avoir adressé une lettre à Sanofi Pasteur, la division vaccins du groupe, lui demandant le remboursement de 1,4 milliard de pesos (22,8 millions d’euros) de doses non utilisées.
“Notre décision de rembourser les doses inutilisées est sans rapport avec d’éventuelles questions de sécurité ou de qualité du Dengvaxia”, a dit Sanofi Pasteur dans un communiqué, sans préciser les montants concernés.
“Sanofi Pasteur espère plutôt que cette décision nous permettra de travailler de manière plus ouverte et plus constructive avec (le ministère de la Santé) pour faire face au climat négatif autour du vaccin contre la dengue aux Philippines aujourd’hui”.

Les autorités philippines ont ouvert une enquête sur la mort de 14 enfants figurant parmi les 830 000 ayant reçu le Dengvaxia l’année dernière.
Quand Sanofi avait prévenu que les cas de maladie pourraient se révéler plus sévères chez les personnes jamais exposées, l’opinion publique philippine avait été saisie par la colère et l’inquiétude. Des parents avaient incriminé le vaccin pour le décès de leur enfant et des parlementaires avaient accusé le gouvernement de mettre la santé des gens en danger.

Le ministre de la Santé Francisco Duque a également menacé de poursuivre le groupe français en justice. Celui-ci a assuré que d’éventuels cas sévères de dengue ne seraient pas mortels.
“Sanofi Pasteur est convaincu que ce climat est dû à un malentendu sur les bénéfices et les risques associés au vaccin contre la dengue”, ajoute le communiqué. “Les bienfaits généraux de la vaccination contre la dengue “restent positifs dans des pays” où la maladie est “très endémique comme les Philippines”, ajoute le texte. 

AFP

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected]pf / [email protected]

vidéos populaires

Grands projets : “cela va voir le jour” assure...

L’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée s’est tenue ce matin avec les discours des présidents de l’hémicycle de Tarahoi, Gaston Tong Sang, et celui de la Polynésie Française, Edouard Fritch. Ce dernier a dressé un bilan d’étape de son gouvernement et donné les orientations à venir. Un bilan jugé positif pour la majorité, mais très critiqué par l’opposition.

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV