fbpx
vendredi 17 janvier 2020
A VOIR

|

Une nouvelle espèce de crustacés découverte dans la gueule d’un requin-baleine

Publié le

La gueule d'un requin-baleine n'a rien d'un environnement hospitalier pour élire domicile, a priori, mais c'est pourtant là que des chercheurs japonais viennent de dénicher une nouvelle espèce de gammaridés, une sous-catégorie de crustacés.

Publié le 28/10/2019 à 10:42 - Mise à jour le 28/10/2019 à 10:52
Lecture < 1 min.

La gueule d'un requin-baleine n'a rien d'un environnement hospitalier pour élire domicile, a priori, mais c'est pourtant là que des chercheurs japonais viennent de dénicher une nouvelle espèce de gammaridés, une sous-catégorie de crustacés.

Les gammaridés présentent une alimentation très variée et sont capables de vivre dans des environnements extrêmes -aussi bien dans des lacs de haute montagne qu’au fond des océans. “Ces créatures, qui mesurent généralement de trois à cinq centimètres, sont incroyables parce qu’elles peuvent vivre dans des environnements tellement différents”, a déclaré lundi à l’AFP Ko Tomikawa, un chercheur de l’université de Hiroshima (ouest du Japon), lequel ne s’attendait toutefois pas à en trouver squattant la gueule d’un requin-baleine.

La nouvelle espèce, qui a été baptisée “podocerus jinbe” -du nom japonais du requin-baleine (jinbe zame)- est de couleur brune et fait à peine 5 millimètres de long environ, avec des pattes poilues pour mieux attraper des micro-organismes, a expliqué le chercheur.

Le “podocerus jinbe” (Crédit photo : Ko Tomikawa / Hiroshima University / AFP)

“La bouche d’un requin-baleine est probablement un bon habitat” pour ce petit crustacé, a-t-il estimé, car “de l’eau de mer fraîche, nécessaire pour lui permettre de respirer, y pénètre régulièrement, tout comme de la nourriture”. “Cela lui fournit aussi un lieu sûr, sans prédateur”, a encore relevé le chercheur, qui avait été sollicité pour examiner un requin-baleine d’un aquarium de l’archipel d’Okinawa (sud-ouest du Japon).

Environ un millier de ces petits crustacés ont été trouvés dans les fentes branchiales de la gueule de ce géant des mers, qui outre leur fonction respiratoire servent à filtrer l’eau pour en séparer la nourriture.

SourceAFP

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Les photos de koalas en Australie font pleuvoir les...

"Plein d'amour à nos copains australiens", "en espérant que cette image puisse inspirer encore quelques personnes à passer à l’action" : sur les réseaux sociaux, des images de forêts en flammes ou de koalas assoiffés font grimper les cagnottes d'aide après les gigantesques incendies.

Marquises : reprise des rotations de la vedette Te...

Les navires Tahiti Nui 1-8 et la vedette Te Ata O Hiva peuvent reprendre leurs activités de transport maritime en toute sécurité, sans délai, dès samedi 11 janvier, aux horaires habituels.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X