lundi 23 novembre 2020
A VOIR

|

Un surfeur gravement blessé après une attaque de requin

Publié le

Publié le 21/07/2015 à 12:33 - Mise à jour le 21/07/2015 à 12:33
Lecture < 1 min.

Mercredi, un surfeur a été mordu par un requin à La Réunion sur le spot de Saint-Leu,  dans un secteur où les activités nautiques sont interdites par arrêté préfectoral. Un morceau de son bras a été arraché rapportent plusieurs témoins dans les médias. Âgé de 45 ans, l’homme a rapidement été pris en charge par les secours. 

La victime est décrite comme un « surfeur régulier » par les maîtres-nageurs sauveteurs (MNS) de Saint-Leu. L’attaque s’est produite dans une « eau claire » et dans de « très bonnes conditions » météo, précisent-ils.
Il s’agit de la 4e attaque de requin cette année à La Réunion. 

La procédure post-attaque a été activée par le préfet de la Réunion. Ce dispositif prévoit la réalisation d’opérations de pêche ciblées aux alentours immédiats du lieu de l’attaque.
Dans un communiqué, le préfet de la Réunion rappelle que l’île est exposée au risque requin, plus particulièrement en période d’hiver austral. « Un arrêté préfectoral est en vigueur afin d’interdire les activités les plus exposées au risque requin, dans la bande des 300 mètres du littoral du département de La Réunion, sauf dans le lagon et, en dehors du lagon, dans les espaces aménagés et les zones surveillées définies par arrêté municipal. Le respect de cette mesure est essentiel pour préserver la sécurité des usagers de la mer. Chacun d’entre nous doit prendre conscience de la réalité du danger et ne pas s’exposer au risque encouru. »
 

infos coronavirus

Covid-19 : Moorea présente son plan communal de sauvegarde

Le Président du Pays accompagné de certains ministres ainsi que du Haut-commissaire de la République en Polynésie, se sont rendus ce matin à Moorea pour participer à la présentation du plan communal de sauvegarde (PCS) de la commune. Si l’île sœur n’a pas été épargnée par la Covid-19, elle fait figure aujourd’hui de bon élève dans la gestion de la crise.

Qantas rendra obligatoire la vaccination contre la Covid-19 pour ses passagers

La compagnie aérienne australienne Qantas va rendre la vaccination contre la Covid-19 obligatoire pour tous les passagers de ses vols internationaux, a annoncé son patron, assurant cette exigence allait probablement devenir "courante" dans le secteur.

Premiers cas de Covid-19 à Takapoto

Selon nos informations, un quinquagénaire venu à Tahiti quelques jours aurait été contaminé durant son séjour sans le savoir.