mercredi 10 août 2022
A VOIR

|

Communiqué

Un schéma vaccinal complet sera demandé à tous les passagers se rendant en Polynésie

Publié le

COMMUNIQUE - Le Conseil des ministres a validé deux arrêtés dans le cadre de la lutte contre la covid-19. L'un d'eux impose à tout voyageur se rendant en Polynésie de présenter un schéma vaccinal complet.

Publié le 08/12/2021 à 18:00 - Mise à jour le 10/12/2021 à 9:22
Lecture 2 minutes

COMMUNIQUE - Le Conseil des ministres a validé deux arrêtés dans le cadre de la lutte contre la covid-19. L'un d'eux impose à tout voyageur se rendant en Polynésie de présenter un schéma vaccinal complet.

Depuis le 1er décembre 2021, le pass sanitaire est mis en œuvre sur le territoire permettant de limiter les risques de diffusion épidémique, de minimiser la probabilité de contamination dans des situations à risque, et donc la pression sur le système de soins, tout en permettant de maintenir ouvertes certaines activités ou lieux en complément des protocoles sanitaires propres à chaque secteur. Cet outil, déployé au niveau national, implique que la Polynésie française s’aligne sur les dispositions mises en œuvre en France, notamment sur la définition du schéma vaccinal complet.

Face à une reprise de l’épidémie sur le territoire nationale, la campagne de vaccination contre la Covid-19 en France connait une accélération et les règles relatives au passe sanitaire ont évolué. Un rappel vaccinal est rendu obligatoire pour certaines personnes. Ainsi, à partir du 15 décembre 2021, le pass sanitaire prendra en compte la réalisation de ce rappel vaccinal pour les personnes âgées de plus de 65 ans et les personnes ayant été vaccinées avec le vaccin Janssen. Pour les personnes de 18 à 64 ans, la réalisation du rappel ne sera prise en compte qu’à partir du 15 janvier 2022.

Ces catégories de personnes devront avoir fait leur rappel, à partir du moment où elles y sont éligibles, et au terme d’un délai de 4 semaines supplémentaires maximum. Au-delà de ce délai, leur QR code intégré au certificat de vaccination sera désactivé automatiquement.

La dose de rappel correspond à l’administration d’une dose de vaccin supplémentaire, c’est-à-dire, dans les cas les plus courants :

  • pour les personnes ayant déjà contracté la Covid-19 et ayant donc reçu qu’une seule injection (Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca), ainsi que pour les personnes ayant été vaccinées avec une dose du vaccin Janssen ;
  • pour les personnes ayant reçu deux doses de vaccins (PfizerBioNTech, Moderna, AstraZeneca) dans le cadre de leur schéma vaccinal initial.

Le premier arrêté validé par le Conseil des ministres ajoute la dose de rappel dans le schéma vaccinal complet dans les conditions indiquées ci-dessus. L’ensemble des informations sur les différents schémas de rappel et le pass sanitaire, sont disponibles sur le site de la direction de la Santé.

Par ailleurs, dans le contexte d’un développement extrêmement rapide d’un nouveau variant du SARS-CoV-2, dénommé Omicron, le deuxième arrêté pris par le Conseil des ministres vient en complément des mesures déjà existantes telles que le test négatif préalable à l’embarquement et les tests à l’arrivée sur le territoire.

Cet arrêté prévoit ainsi l’introduction d’un schéma vaccinal complet pour toute personne souhaitant se déplacer vers la Polynésie française afin de limiter le plus possible le risque d’introduction de nouveau variant. De plus, pour les voyageurs arrivants de zone particulièrement à risque en raison de la circulation du variant Omicron, l’arrêté fixe l’obligation de réalisation des tests de surveillance au 4ème et 8ème jours suivant l’arrivée uniquement sur l’île de Tahiti.

infos coronavirus