jeudi 9 avril 2020
A VOIR

|

Un puissant typhon s’abat sur Tokyo

Publié le

Un puissant typhon accompagné de vents et de pluies record s'est abattu dans la nuit de dimanche à lundi sur la région de Tokyo, entraînant des consignes d'évacuation massives, des coupures de courant, quelques dégâts matériels et des interruptions de transport.

Publié le 08/09/2019 à 12:00 - Mise à jour le 08/09/2019 à 16:23
Lecture 3 minutes

Un puissant typhon accompagné de vents et de pluies record s'est abattu dans la nuit de dimanche à lundi sur la région de Tokyo, entraînant des consignes d'évacuation massives, des coupures de courant, quelques dégâts matériels et des interruptions de transport.

Accompagné de rafales de vent pouvant atteindre 216 km/h, le typhon Faxai a accosté le long de Chiba, au sud-est de la capitale, après avoir franchi la baie de Tokyo. Les autorités ont émis des recommandations d’évacuation, non obligatoires, pour plus de 390 000 personnes. Des directives plus fortes de rejoindre un refuge (sans caractère obligatoire non plus) ont également été données à plusieurs milliers de personnes.

Des arrondissements de la capitale ont décidé de laisser les écoles fermées lundi en raison des risques liés au vent qui devrait rester fort même après le passage du typhon, entraînant des risques de chute d’objets.

Lundi matin, près de 900 000 clients étaient privés de courant dans le périmètre desservi par Tokyo Electric Power (Tepco), principalement dans la préfecture de Chiba, limitrophe de celle de Tokyo. Des maisons ont été endommagées dans la région sud de Shizuoka selon les médias, ainsi qu’à Tokyo, a constaté une journaliste de l’AFP.

Des images de télévision ont montré l’immense toit d’une station service s’effondrant à Tateyama, au sud de Tokyo.

Quelques dégâts ont aussi été constatés sur des voies ferrées, dont une chute d’arbre sur une ligne reliant Tokyo à la banlieue sud, en direction de Yokohama. Peu de blessés ont cependant été rapportés. « Soyez en état d’alerte face aux risques de rafales et de fortes vagues. Soyez vigilants quant aux glissements de terrain, inondations et rivières en crue », a déclaré l’Agence météorologique dans un communiqué.

Même si le typhon est déjà passé, les autorités appellent à éviter de sortir autant que possible, les rafales continuant.

La compagnie de transport ferroviaire Central Japan Railway Company a annulé une centaine de trains à grande vitesse reliant Tokyo aux villes du centre et de l’ouest du Japon, mais le service a repris lundi matin peu avant 08H00 (dimanche 23H00 GMT). Des ferries opérant dans la baie de Tokyo avaient également été supprimés. East Japan Railway, le plus grand opérateur ferroviaire de la capitale, a décidé de suspendre lundi matin toutes les lignes de la zone métropolitaine de Tokyo jusqu’à environ 8 heures ou au-delà. La ligne circulaire Yamanote, une des plus fréquentées aux heures de pointe, ne reprendra pas avant 09H00 (00H00 GMT), a notamment prévenu la compagnie. « Nous devons inspecter les voies et vérifier d’éventuels dommages », a déclaré un porte-parole de la compagnie à l’AFP. Les millions de travailleurs qui empruntent ces lignes chaque matin vont devoir patienter.

Plusieurs centaines de vols ont aussi été annulés, affectant des milliers de passagers. 

Certaines autoroutes côtières ont été fermées à l’ouest de la capitale, à Kanagawa.

Dimanche, huit surfeurs ont été secourus au large de Shizuoka, au sud-ouest de Tokyo, après avoir été emportés vers le large, ont indiqué les autorités locales. 

L’arrivée de Faxai sur Tokyo coïncide avec celle, prévue, des équipes devant participer à la Coupe du monde de rugby, qui démarre le 20 septembre. L’équipe de France a atterri et a pu rejoindre son camp d’entraînement près du Mont Fuji juste avant l’arrivée du typhon.

Ce 15e typhon de l’année en Asie se situait lundi matin vers 07H00 locale (dimanche 22H00 GMT) au nord-est de Tokyo, sur la préfecture d’Ibaraki et devrait poursuivre sa route dans la même direction vers le Pacifique.

Il se déplace à 25 km/heure, une vitesse assez lente qui explique qu’il ait perturbé la région de la capitale durant de longues heures.

Le Japon est habitué aux typhons et aux tempêtes tropicales durant la fin de l’été et l’automne. À la mi-août, le puissant cyclone tropical Krosa a frappé l’ouest du pays, avec des vents violents et des pluies torrentielles qui ont fait un mort. Fin août, de violentes inondations ont tué trois personnes dans le sud-ouest du pays.

SourceAFP

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Covid-19 : création d’une plateforme en ligne pour les...

Afin d’aider et de soutenir la population polynésienne face à la crise épidémique, la cellule de crise sanitaire du Pays propose une plateforme web collaborative et interactive, dont le but premier est de réunir et de partager, utilement, les initiatives de bénévolats dans des domaines spécifiques. Notre liveblog :

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV