dimanche 11 avril 2021
A VOIR

|

Un député enflamme une rivière pour dénoncer la fracturation hydraulique

Publié le

Publié le 24/04/2016 à 13:01 - Mise à jour le 24/04/2016 à 13:01
Lecture 2 minutes

Jeremy Buckingham, élu des Verts, a utilisé un allume-gaz pour enflammer des bulles de méthane qui émanent de la rivière Condamine, dans l’Etat du Queensland, à 220 km à l’ouest de Brisbane. « Incroyable! Une rivière en feu », lance-t-il dans la vidéo qui a été vue plus de deux millions de fois depuis qu’il l’a postée sur Facebook vendredi soir.
 
« C’est la chose la plus incroyable que j’ai vue, une tragédie pour le bassin Murray-Darling », poursuit-il en référence au plus vaste bassin versant australien, en attribuant ce phénomène à la fracturation hydraulique pratiquée par un groupe exploitant non loin du gaz de couche.
 
L’Australie est un grand producteur de gaz naturel, notamment liquéfié. Mais le recours à la technique de la fracturation hydraulique est source de vives critiques des organisations de défense de l’environnement. Origin Energy, groupe opérant de nombreux forages dans le Bassin Murray-Darling, a affirmé qu’il était au courant des rejets de méthane dans la rivière Condamine et qu’il les surveillait.
 
« Nous sommes au courant des préoccupations concernant les phénomènes de bouillonnement dans la rivière Condamine, en particulier après les vidéos montrant que ce gaz naturel est inflammable », a indiqué le groupe dans un communiqué adressé à l’Australian Broadcasting Corporation.
 
« Nous comprenons que cela puisse inquiéter, mais ces émanations ne présentent aucun risque pour l’environnement ou la sécurité publique, si tant est que les gens à proximité fassent preuve de bon sens », poursuit le groupe.
 
Origin Energy affirme que ces émanations peuvent avoir de nombreuses causes possibles, naturelles ou humaines.
 
 
 

AFP

infos coronavirus