mercredi 3 juin 2020
A VOIR

|

Un Australien et sa petite amie américaine tués par balles au Canada

Publié le

Le fils d'un chef de la police australienne et sa petite amie américaine, retrouvés morts il y a une semaine dans l'Ouest canadien, ont été tués par balles, a annoncé lundi la police fédérale canadienne.

Publié le 22/07/2019 à 17:53 - Mise à jour le 05/08/2019 à 9:21
Lecture 2 minutes

Le fils d'un chef de la police australienne et sa petite amie américaine, retrouvés morts il y a une semaine dans l'Ouest canadien, ont été tués par balles, a annoncé lundi la police fédérale canadienne.

Les corps de Lucas Fowler, 23 ans, originaire de Sydney, et de sa petite amie, Chynna Deese, une Américaine de Caroline du Nord âgée de 24 ans, avaient été retrouvés lundi dernier le long d’une route dans le nord de la province de la Colombie-Britannique. « Nous sommes en mesure de confirmer que Chynna et Lucas ont été victimes de violence armée », a indiqué Janelle Shoihet, porte-parole de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), lors d’une conférence de presse.

La police fédérale a lancé un appel à témoins et diffusé un portrait robot pour tenter d’identifier un homme aperçu en train de discuter avec Lucas Fowler le jour précédant le drame. « Cet homme n’est pas un suspect », a insisté Mme Shoihet, mais « une personne avec laquelle les enquêteurs souhaitent parler »

Arrivée d’Australie, la famille de Lucas Fowler a participé à la conférence de presse. « Comme vous le savez, je suis un officier de police expérimenté, mais je suis ici aujourd’hui comme père d’une victime de meurtre », a dit Stephen Fowler, inspecteur principal de la police de l’Etat australien de Nouvelle-Galles du Sud. « Nous sommes totalement désemparés », a-t-il ajouté, sa voix étranglée par l’émotion. « Notre fils, Lucas, vivait les plus beaux moments de sa vie en voyageant à travers le monde », a-t-il raconté. « Pendant ce voyage, il a rencontré Chynna et ils sont devenus un couple inséparable. C’est une histoire d’amour qui a tragiquement pris fin. C’est la pire histoire d’amour de toutes. »

Un possible lien avec un troisième meurtre

La police canadienne examine par ailleurs « la possibilité d’un lien » entre ces homicides et la mort suspecte, à 470 km de distance, d’un autre homme, ainsi que la disparition de deux jeunes Canadiens, a indiqué Mme Shoihet. Une hypothèse que la GRC avait pourtant écartée plus tôt dans la journée.

Les restes de cet homme âgé d’une cinquantaine d’années, dont la police cherche aussi à identifier, ont été découverts vendredi à environ deux kilomètres d’un pick-up incendié, selon la GRC. Ce véhicule était conduit par les deux jeunes hommes, considérés à ce stade-ci de l’enquête comme « portés disparus », a précisé Mme Shoihet.

Les recherches pour retrouver Kam McLeod, 19 ans, et Bryer Schmegelsky, 18 ans, qui n’ont pas été revus depuis jeudi, se poursuivent dans cette région sauvage du nord de la Colombie-Britannique, a-t-elle précisé. « Vous comprendrez qu’il est inhabituel d’avoir deux enquêtes de cette nature en cours en même temps dans le nord de la Colombie-Britannique. Et nous reconnaissons donc qu’il y a une possibilité que celles-ci soient liées », a conclu Mme Shoihet en appelant la population de la région à faire preuve de prudence.

SourceAFP

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Mama Tupuai a fêté ses 100 ans

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Nucléaire : le Sénat vote la suppression de la...

Dans la nuit de vendredi à samedi en métropole, le Sénat a voté la suppression de l’article qui étendait à toutes qui étendait à toutes les demandes d’indemnisation des victimes du nucléaire, l’application du seuil d’1 millisievert. Une décision surprenante car les sénateurs avaient déjà voté pour l’application de ces nouvelles règles début mars.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV