dimanche 20 octobre 2019
A VOIR

|

Un Australien et sa petite amie américaine tués par balles au Canada

Publié le

Le fils d'un chef de la police australienne et sa petite amie américaine, retrouvés morts il y a une semaine dans l'Ouest canadien, ont été tués par balles, a annoncé lundi la police fédérale canadienne.

Publié le 22/07/2019 à 17:53 - Mise à jour le 05/08/2019 à 9:21
Lecture 2 minutes

Le fils d'un chef de la police australienne et sa petite amie américaine, retrouvés morts il y a une semaine dans l'Ouest canadien, ont été tués par balles, a annoncé lundi la police fédérale canadienne.

Les corps de Lucas Fowler, 23 ans, originaire de Sydney, et de sa petite amie, Chynna Deese, une Américaine de Caroline du Nord âgée de 24 ans, avaient été retrouvés lundi dernier le long d’une route dans le nord de la province de la Colombie-Britannique. “Nous sommes en mesure de confirmer que Chynna et Lucas ont été victimes de violence armée”, a indiqué Janelle Shoihet, porte-parole de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), lors d’une conférence de presse.

La police fédérale a lancé un appel à témoins et diffusé un portrait robot pour tenter d’identifier un homme aperçu en train de discuter avec Lucas Fowler le jour précédant le drame. “Cet homme n’est pas un suspect”, a insisté Mme Shoihet, mais “une personne avec laquelle les enquêteurs souhaitent parler”

Arrivée d’Australie, la famille de Lucas Fowler a participé à la conférence de presse. “Comme vous le savez, je suis un officier de police expérimenté, mais je suis ici aujourd’hui comme père d’une victime de meurtre”, a dit Stephen Fowler, inspecteur principal de la police de l’Etat australien de Nouvelle-Galles du Sud. “Nous sommes totalement désemparés”, a-t-il ajouté, sa voix étranglée par l’émotion. “Notre fils, Lucas, vivait les plus beaux moments de sa vie en voyageant à travers le monde”, a-t-il raconté. “Pendant ce voyage, il a rencontré Chynna et ils sont devenus un couple inséparable. C’est une histoire d’amour qui a tragiquement pris fin. C’est la pire histoire d’amour de toutes.”

Un possible lien avec un troisième meurtre

La police canadienne examine par ailleurs “la possibilité d’un lien” entre ces homicides et la mort suspecte, à 470 km de distance, d’un autre homme, ainsi que la disparition de deux jeunes Canadiens, a indiqué Mme Shoihet. Une hypothèse que la GRC avait pourtant écartée plus tôt dans la journée.

Les restes de cet homme âgé d’une cinquantaine d’années, dont la police cherche aussi à identifier, ont été découverts vendredi à environ deux kilomètres d’un pick-up incendié, selon la GRC. Ce véhicule était conduit par les deux jeunes hommes, considérés à ce stade-ci de l’enquête comme “portés disparus”, a précisé Mme Shoihet.

Les recherches pour retrouver Kam McLeod, 19 ans, et Bryer Schmegelsky, 18 ans, qui n’ont pas été revus depuis jeudi, se poursuivent dans cette région sauvage du nord de la Colombie-Britannique, a-t-elle précisé. “Vous comprendrez qu’il est inhabituel d’avoir deux enquêtes de cette nature en cours en même temps dans le nord de la Colombie-Britannique. Et nous reconnaissons donc qu’il y a une possibilité que celles-ci soient liées”, a conclu Mme Shoihet en appelant la population de la région à faire preuve de prudence.

SourceAFP

Dossier de la semaine : les Evasan, pour qui ? Quand ? Comment ?

De par son éclatement géographique, la Polynésie se confronte à des difficultés lors de certaines évacuations sanitaires inter-îles. Comment une Evasan est-elle déclenchée ? Qui le décide ? Quels sont les moyens à disposition ? Éléments de réponds dans notre dossier de la semaine.

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Nucléaire : “Il faut que tous nos enfants connaissent...

Sept mois après la disparition de Roland Oldham, Moruroa e Tatou a un nouveau président. Hirohiti Tefaarere a tenu jeudi matin sa première réunion de travail avec les membres de son bureau. Aujourd’hui retraité de l’assemblée, Hirohiti Tefaarere est bien connu pour avoir milité aux côtés des partis indépendantistes tels que le Here Ai’a, Te Nunaa ia Ora, Ea Api avec John Teariki et enfin le Ia Mana te Nunaa. Il a aussi présidé plusieurs clubs sportifs. Cet ancien syndicaliste a été à l’origine des principales réformes sociales du pays. Membre fondateur de Moruroa e Tatou, Hirohiti Tefaarere a créé en 1988 le comité pour la paix Te Rai Hau et en 1987 la Ligue des droits de l’Homme et du citoyen. Son prochain combat : l’enseignement de l’histoire du nucléaire à l’école et faire reconnaître le 2 juillet comme jour férié.

Vaimua Muliava : “Le numérique, c’est la nouvelle pirogue...

Vaimua Muliava, membre du gouvernement de Nouvelle-Calédonie est actuellement en visite au fenua dans le cadre du Digital festival Tahiti qui se tient à la Présidence depuis le 16 octobre et qui se termine ce samed

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X