samedi 31 octobre 2020
A VOIR

|

Un Australien accusé d’avoir provoqué un incendie en voulant protéger ses plants de cannabis

Publié le

Un Australien a été inculpé pour avoir volontairement allumé un feu pour protéger ses plants de cannabis, déclenchant un incendie contre lequel les pompiers luttent depuis trois jours, ont annoncé dimanche les autorités, alors que la côte orientale du pays est ravagée par les feux de forêts.

Publié le 17/11/2019 à 7:51 - Mise à jour le 18/11/2019 à 16:17
Lecture < 1 min.

Un Australien a été inculpé pour avoir volontairement allumé un feu pour protéger ses plants de cannabis, déclenchant un incendie contre lequel les pompiers luttent depuis trois jours, ont annoncé dimanche les autorités, alors que la côte orientale du pays est ravagée par les feux de forêts.

Quatre personnes ont péri et plus de 300 habitations ont été détruites en une semaine dans ces incendies qui ont dévasté plus d’un million d’hectares.

La police a annoncé qu’un homme de 51 ans avait été présenté devant un juge et inculpé pour avoir allumé un feu dans le cadre de l’entretien de sa culture de cannabis dans le secteur d’Ebor, en Nouvelle-Galles du Sud.

Cet homme entendait débroussailler par les flammes les environs de sa plantation, et brûler ainsi les plantes susceptibles de s’embraser en cas de feu de forêt, mais il a perdu le contrôle du feu, selon la police.

L’incendie d’Ebor, qui a ravagé 10.000 hectares, continue de brûler trois jours après.

Les autorités estiment que des pyromanes sont responsables de nombre de feux qui font rage dans cet Etat ou dans celui voisin du Queensland, demandant aux habitants toute information qui permettrait d’identifier des responsables.

Dimanche, on dénombrait encore 130 feux actifs dans ces deux Etats, dont de nombreuses régions souffrent déjà de la sécheresse.

Après un léger répit ce week-end, les autorités redoutent une détérioration de la situation en début de semaine prochaine.

De tels feux se produisent chaque année sur l’immense île-continent au printemps et en été. Mais cette année, la saison des feux a été particulièrement précoce et violente et pourrait être l’une des pires enregistrées dans le pays.

infos coronavirus

Toussaint 2020 : les cimetières sous surveillance

Pour ne pas que les cimetières deviennent les prochains foyers de l’épidémie, ils seront placés sous surveillance. Pour la célébration de la Toussaint ce week-end, le port du masque et le respect des gestes barrières sont demandés à toutes les familles.

À partir du 2 novembre, tous les cours se feront à distance à l’UPF

En raison de la crise sanitaire liée à Tahiti et du nombre croissant de cas positifs à l’UPF, de nouvelles dispositions relatives aux enseignements sont mises en place à partir de lundi 2 novembre 2020.