lundi 19 avril 2021
A VOIR

|

Trump prêt à une « guerre » avec la Corée du Nord, selon un sénateur américain

Publié le

Publié le 31/07/2017 à 5:42 - Mise à jour le 31/07/2017 à 5:42
Lecture < 1 min.

« Le président Trump a dit: +je ne vais pas les laisser se doter d’un missile balistique intercontinental (ICBM) avec une ogive nucléaire pour frapper l’Amérique+. Ils en prennent la direction. Ils n’en dévieront que s’ils pensent qu’il y a une menace crédible d’option militaire sur la table », a expliqué cette figure républicaine sur la chaîne de télévision NBC.
 
« Il y a une option militaire, celle de détruire le programme nord-coréen et la Corée du Nord elle-même », a estimé l’influent sénateur.
 
« Il y aura une guerre avec la Corée du Nord sur le programme balistique s’ils continuent de tenter de frapper l’Amérique avec un ICBM », a insisté Lindsey Graham, décrivant ses conversations avec Donald Trump. « Il me l’a dit. Je le crois », a-t-il assuré.
 
La Corée du Nord a tiré vendredi un engin intercontinental et affirme pouvoir atteindre désormais le territoire américain. Le président Trump a manifesté son agacement à l’égard de la Chine, prévenant samedi qu’il ne laisserait plus Pékin « ne rien faire » face à Pyongyang.
 
« Si j’étais la Chine, je le croirais aussi, et j’essaierais de faire quelque chose. On peut stopper la Corée du Nord, par la voie militaire ou diplomatique », a-t-il ajouté.

AFP

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.