jeudi 17 octobre 2019
A VOIR

|

Trump élu à la Maison Blanche, onde de choc dans le monde

Publié le

Publié le 08/11/2016 à 4:59 - Mise à jour le 08/11/2016 à 4:59
Lecture 4 minutes

Si l’exercice est convenu pour tout Président élu, il a surpris chez le milliardaire populiste, dont la violence du ton et des propos pendant la longue campagne avait contribué à fissurer un peu plus encore une société américaine déjà très divisée.

Donald Trump a reçu un appel téléphonique de félicitations de Barack Obama qui l’a invité jeudi à la Maison Blanche afin de préparer la transition, a annoncé la présidence américaine. Les formes et la tradition sont ainsi respectées.

“Je m’engage à être le Président de tous les Américains”, a promis l’homme d’affaires de 70 ans. “L’heure est venue pour l’Amérique de panser les plaies de la division”, a-t-il ajouté.

Le choc du résultat – sans appel – a jeté les marchés dans la tourmente et précipité les investisseurs vers les valeurs refuge. Il a aussi semé le trouble dans nombre de capitales, l’ébauche de politique étrangère du candidat Trump ayant suscité plus de questions qu’elle n’a apporté de réponses.

Huit ans après l’élection de Barack Obama, qui devait marquer l’avènement d’une Amérique post-raciale, force est de constater que les électeurs américains ont choisi un homme taxé de sexisme, de xénophobie, de mensonge, d’isolationisme et d’incompétence par ses adversaires.

Ses partisans – principalement des électeurs blancs souvent modestes – voient en lui l’homme au parler vrai, qui sait nommer les problèmes qui les affligent: chômage, déclassement social, absence de reconnaissance, condescendance de l’establishment, ras-le-bol d’une certaine manière de faire de la politique et défenseur de leurs valeurs sociales conservatives. 

“Nous avons un bon programme économique”, a affirmé M. Trump, qui avait fait campagne comme l’outsider déterminé à mettre fin à la corruption des élites politiques. “Nous allons de nouveau rêver de grandes choses pour notre pays”. “Nous allons nous mettre au travail immédiatement pour le peuple américain”, a-t-il ajouté.

Les “homologues” du président  Trump ont eu des réactions mitigées.  Pour le Président français François Hollande, “cette élection américaine ouvre une période d’incertitude”. La chancelière allemande Angela Merkel a averti qu’une future “coopération étroite” devrait se fonder sur les valeurs communes démocratiques et elle rappelé au Président élu sa “responsabilité” au niveau mondial.
En revanche, Vladimir Poutine l’a félicité et a dit espérer une amélioration des relations russo-américaines, très mal en point à cause de l’Ukraine ou de la Syrie.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, dont les relations avec l’administration Obama sont notoirement difficiles, s’est lui aussi félicité mercredi de l’élection de Donald Trump, “véritable ami de l’Etat d’Israël”. Le Président chinois Xi se dit “impatient” de travailler avec lui.

Sa victoire surprise est une gifle pour le président Obama qui avait joué de tout son charisme pour pousser la candidature de son ancienne secrétaire d’Etat. Elle était la garantie de la continuité, là où M. Trump, fort d’une majorité au Congrès, a promis de démonter pièce par pièce l’édifice législatif de M. Obama.

Un travail de démolition encore décuplé par le pouvoir qu’il aura, dans les prochaines années, de rendre la Cour suprême encore plus conservatrice.

Plus de 60% des Américains pensent que Donald Trump n’avait pas le caractère pour devenir Président. Mais il a réussi à capter la colère et les frustrations d’une partie de l’électorat.

Hillary Clinton a reconnu sa défaite dans un appel téléphonique à son rival mais n’a pas voulu paraître devant ses partisans réunis eux aussi à New York. Elle doit s’exprimer mercredi matin, selon l’une de ses collaboratrices.

L’homme d’affaires, en qui personne ne croyait lorsqu’il a lancé sa candidature en juin 2015, n’a jamais occupé le moindre mandat électif mais a su lire mieux que quiconque la frustration d’une partie de la population et fabriquer sa propre marque de populisme.

Sans attendre la confirmation de sa victoire, la présidente du Front National (extrême-droite française) Marine Le Pen a adressé mercredi matin sur Twitter ses “félicitations au nouveau président des Etats-Unis Donald Trump et au peuple américain, libre”.

Le Britannique Nigel Farage, un des champions du Brexit, l’a aussi félicité sur Twitter. “Je passe le relais à Donald Trump”, a-t-il écrit.

“J’y ai toujours cru. Je pense que Donald Trump est un type très intelligent”, jubilait Brendon Pena, 22 ans, supporteur de Trump, dans l’hôtel new-yorkais où l’équipe de campagne du milliardaire avait organisé “une fête de victoire”. 

Plus de 200 millions d’Américains avaient été appelés aux urnes mardi pour choisir le successeur de Barack Obama, extrêmement populaire, qui quittera la Maison Blanche le 20 janvier après huit années au pouvoir.

Sa première élection, en 2008, avait nourri l’espoir d’un pays plus uni. La campagne 2016 l’a profondément divisé. Donald Trump sera le président le plus âgé à jamais entrer à la Maison Blanche.
Il a brisé le rêve de trente ans de Hillary Clinton.

Celle qui a été tour à tour Première dame, sénatrice de New York puis chef de la diplomatie américaine, présentait un CV impressionnant, mais sa personnalité suscitait peu d’enthousiasme, la majorité des Américains doutant de son honnêteté.

Elle était détestée par une partie des  républicains, qui scandaient jour après jour “enfermez -a” quand Donald Trump dénonçait sa corruption présumée dans ses meetings.

Les Américains ont aussi voté mardi pour renouveler 34 des 100 sièges du Sénat à Washington et la totalité de la Chambre des représentants. Les républicains ont gardé leur majorité dans les deux chambres du Congrès, une très bonne nouvelle pour Donald Trump.

Douze des 50 Etats américains élisaient aussi de nouveaux gouverneurs, et des dizaines de référendums locaux étaient organisés. La Californie est ainsi devenue le cinquième Etat américain à légaliser la marijuana à usage récréatif.

AFP

Dossier de la semaine : les Evasan, pour qui ? Quand ? Comment ?

De par son éclatement géographique, la Polynésie se confronte à des difficultés lors de certaines évacuations sanitaires inter-îles. Comment une Evasan est-elle déclenchée ? Qui le décide ? Quels sont les moyens à disposition ? Éléments de réponds dans notre dossier de la semaine.

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Quand Katy Perry rend hommage à Hawaii dans un...

Le clip de Harleys in Hawaii, une des dernières chansons de Katy Perry, a été tourné dans l'archipel de Hawaii, dont une partie au Tahiti Nui Restaurant à Hanalei...

Dossier de la semaine : les Evasan, pour qui...

De par son éclatement géographique, la Polynésie se confronte à des difficultés lors de certaines évacuations sanitaires inter-îles. Comment une Evasan est-elle déclenchée ? Qui le décide ? Quels sont les moyens à disposition ? Éléments de réponds dans notre dossier de la semaine.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X