Trois marins sauvés une semaine après avoir échoué sur une île du Pacifique

Publié le

Ce sont quatre lettres dessinées dans le sable grâce à des feuilles de palmiers qui ont sauvé cette semaine trois marins échoués sur une île déserte du Pacifique : "HELP."

Publié le 13/04/2024 à 8:56 - Mise à jour le 13/04/2024 à 16:53

Ce sont quatre lettres dessinées dans le sable grâce à des feuilles de palmiers qui ont sauvé cette semaine trois marins échoués sur une île déserte du Pacifique : "HELP."

Cet appel « Au secours » tracé sur le sable blanc, « cet acte d’ingéniosité, a permis de guider les secours directement jusqu’à leur emplacement », a déclaré Chelsea Garcia, coordinatrice de la mission de recherche et de sauvetage, selon un communiqué des gardes-côtes américains. 

Les trois marins étaient bloqués depuis plus d’une semaine sur Pikelot, une minuscule île inhabitée des îles Carolines, en plein Pacifique, rattachée aux États fédérés de Micronésie. 

Ils avaient été repérés dimanche par un avion qui survolait la zone et « l’équipage a pu localiser les marins et a largué une radio pour établir la communication. Les marins ont confirmé qu’ils étaient en bonne santé, qu’ils avaient accès à de la nourriture et à de l’eau », détaille le communiqué.

Les trois hommes « ont exprimé le souhait d’obtenir de l’aide pour retourner à Polowat », îlot à l’aspect paradisiaque d’où ils étaient partis, à plus de 100 miles nautiques (plus de 185 kilomètres), leur bateau étant endommagé et inutilisable.

Les marins expérimentés, tous quadragénaires, ont affirmé naviguer régulièrement dans ces eaux du Pacifique et ont pu être ramenés à leur point de départ.

Dernières news

Activer le son Couper le son