mardi 29 septembre 2020
A VOIR

|

Tourisme en Outre-mer : « expérimentation très rapidement » pour alléger la quatorzaine

Publié le

La ministre des Outre-mer Annick Girardin a confirmé samedi la volonté du gouvernement de mettre en place "une expérimentation" pour alléger la quatorzaine actuellement obligatoire pour tous les arrivants en Outre-mer, afin de favoriser le tourisme.

Publié le 31/05/2020 à 9:21 - Mise à jour le 31/05/2020 à 9:21
Lecture 2 minutes

La ministre des Outre-mer Annick Girardin a confirmé samedi la volonté du gouvernement de mettre en place "une expérimentation" pour alléger la quatorzaine actuellement obligatoire pour tous les arrivants en Outre-mer, afin de favoriser le tourisme.

À ce stade, le protocole n’est « pas encore validé par le conseil scientifique » et il manque pour l’instant « une base juridique », a-t-elle reconnu.

« Nous allons mettre en place très rapidement les conditions d’une expérimentation » sur les territoires volontaires, avec « un protocole qui va impliquer » un test covid dans les 48 heures précédant l’embarquement, puis « réalisation d’une septaine à l’arrivée sur le territoire », a-t-elle précisé.

Un nouveau test PCR réalisé alors « permettra, si la personne est négative, d’adapter les mesures de la deuxième septaine, avec des restrictions moindres, et des déplacements avec quelques interdits », a détaillé la ministre, interrogée par la délégation aux Outre-mer de l’Assemblée nationale.

Mais ce dispositif, « souhaité par de nombreux élus et acteurs socio-économiques », « n’est pas encore validé par le conseil scientifique », qui assiste le gouvernement dans la crise sanitaire, a souligné Mme Girardin.

De plus, il faut qu’un décret puisse imposer l’obligation d’un test préalable à l’embarquement, « une base juridique que nous n’avons pas aujourd’hui ».

Le Premier ministre avait évoqué cette expérimentation jeudi lors de la présentation de la deuxième phase du déconfinement.  

La ministre a aussi reconnu que la quatorzaine était « un drame » pour le secteur touristique ultramarin. « Oui, ce drame je l’entends », car « si on reste sur la quatorzaine, nous n’aurons pas de touristes cet été » en Outre-mer, a-t-elle insisté. 

« J’accompagnerai cette dynamique, mais le premier frein aujourd’hui n’est pas » du côté du gouvernement, « il est davantage dans les territoires », a-t-elle ajouté.

Selon Mme Girardin, « il faut qu’on travaille sur la confiance des populations », leur « donner confiance sur les capacités sanitaires locales à gérer » le virus, pour « sauver les meubles », en matière touristique, avec notamment le tourisme affinitaire (auprès de connaissances ou de proches), a-t-elle insisté.

Une partie de la population d’outre-mer s’inquiète de l’arrivée potentielle de touristes cet été dans des territoires parfois fragiles sur le plan sanitaire. 

Enfin, interrogée à plusieurs reprises sur un rapport commandé par Bercy préconisant la suppression de l’octroi de mer, une taxe locale sur les importations, spécifique aux Outre-mer et principale ressource financière des communes,  la ministre a rassuré : « ce n’est pas le moment d’ouvrir ce chantier, ce n’est certainement pas une urgence pour moi cette année ».

SourceAFP

infos coronavirus

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Procès Sarah Nui 2 : 25 prévenus pour 40 kilos...

c’est un procès d’importance qui s’est ouvert ce matin au tribunal : celui de Tamatoa Alfonsi et de 24 autres prévenus. Des hommes et des fans accusés à des degrés divers d’avoir importé plusieurs dizaines de kilos d’ice en Polynésie en à peine deux ans. L’un des plus gros trafics jamais mis au jour au localement, et auquel étaient mêlés les cartels mexicains. Le récit de cette première journée d’audience.

Cession à l’euro symbolique par l’État d’une parcelle à...

L’administrateur des îles du Vent, Guy Fitzer, l’adjoint au maire de Papeete ministre de l’équipement, René Temeharo les représentants du commandant supérieur...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV