jeudi 22 octobre 2020
A VOIR

|

Séismes de magnitude 5,9 au Japon et 5,5 en Nouvelle-Zélande

Publié le

Un séisme de magnitude 5,9 s'est produit jeudi au large des côtes du Japon et un autre, de magnitude 5,5, quelques heures plus tard en Nouvelle-Zélande, selon l'Institut de géophysique américain (USGS).

Publié le 25/06/2020 à 10:51 - Mise à jour le 26/06/2020 à 10:55
Lecture < 1 min.

Un séisme de magnitude 5,9 s'est produit jeudi au large des côtes du Japon et un autre, de magnitude 5,5, quelques heures plus tard en Nouvelle-Zélande, selon l'Institut de géophysique américain (USGS).

L’épicentre du premier séisme a été détecté à une profondeur de 25 kilomètres, à une quarantaine de kilomètres de la préfecture de Chiba, à l’est de Tokyo, mais aucune alerte au tsunami n’a été lancée.

L’agence météorologique japonaise a quant à elle évalué la magnitude à 6,2, tout en précisant sur son site internet qu’il ne posait « aucun risque de tsunami ».

La secousse, qui s’est produite à 4h47 locales (19h47 GMT), a été ressentie dans la banlieue de Tokyo, selon les médias japonais.

Le deuxième séisme, en Nouvelle-Zélande, s’est quant à lui produit à 10h20 (22h20 GMT) au large de la côte de la région isolée de Milford Sound, sur l’île du Sud.

Le service néo-zélandais de sismologie GeoNet a évalué le séisme à 5,9, contre 5,5 pour l’USGS.

Le tremblement de terre a été ressenti par la population, mais sans faire de dégâts matériels selon la police.

Le Japon et la Nouvelle-Zélande se trouvent sur la « ceinture de feu » du Pacifique, un arc d’intense activité sismique qui s’étend à travers l’Asie du Sud-Est et le bassin du Pacifique.

En mars 2011, un séisme dévastateur de magnitude 9,0 avait secoué l’archipel du Japon avant qu’un gigantesque raz-de-marée ne s’abatte sur les côtes nord-est du pays, tuant près de 16.000 personnes et déclenchant la catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima.

En Nouvelle-Zélande, un séisme de magnitude 6,3 a fait 185 morts en février 2011 à Christchurch, sur l’île du Sud. En novembre 2016, une secousse de magnitude 7,8 à Kaikoura, sur la côte plus au nord, a été la deuxième plus puissante jamais enregistrée dans le pays, mais n’avait fait que deux morts.

SourceAFP

infos coronavirus

Les programmes des vols internationaux d’octobre 2020 à mars 2021

Les compagnies aériennes internationales desservant la Polynésie française ont déposé, pour approbation, leurs programmes de vols pour la saison IATA Hiver 2020-2021, courant du 25 octobre 2020 au 27 mars 2021. Ces programmes de vols s’inscrivent dans le contexte de la pandémie mondiale de la Covid-19.

Covid-19 : quels protocoles sanitaires pour les infirmiers libéraux à Raiatea ?

Plusieurs corps de métiers sont directement exposés à la Covid-19. Parmi eux, les infirmiers libéraux. À Raiatea, ils sont cinq à exercer cette profession. Depuis le mois de mars, leurs visites à domicile sont soumises à un protocole très rigoureux, afin de les protéger, ainsi que leurs patients.
10:45 Edition spéciale Covid-19 : couvre-feu en Polynésie VOIR LE DIRECT
+